LE DIRECT
Procès de trois candidats au Jihad, en Syrie, 16ème chambre du tribunal correctionnel du Palais de Justice de Paris, le 7 mars 2014

Terroriste un jour, terroriste toujours ?

40 min
À retrouver dans l'émission

La France est confrontée au retour des djihadistes qui quittent la Syrie et l'Irak. Comment évaluer la dangerosité de ces individus ? Que faire de ceux qui rentrent et disent être des repentis ? Pour l’heure, la réponse à ces retours est avant tout pénitentiaire...

Procès de trois candidats au Jihad, en Syrie, 16ème chambre du tribunal correctionnel du Palais de Justice de Paris, le 7 mars 2014
Procès de trois candidats au Jihad, en Syrie, 16ème chambre du tribunal correctionnel du Palais de Justice de Paris, le 7 mars 2014 Crédits : Xavier de Torres - Maxppp

Farid Benyettou ne s’exprimera plus dans les médias. L’ancien mentor des frères Kouachi, connu à l’époque sous le nom d’’’émir des Buttes-Chaumont’’, a décidé de se faire discret désormais. Il faut dire que ses dernières sorties n’étaient pas passées inaperçues : invité sur la chaine C8 samedi dernier, dans l’émission de Thierry Ardisson, il avait provoqué l’indignation de l’Association française des victimes de terrorisme en affirmant : ‘’Je suis Charlie’’. ‘’J’ai pris conscience’’, écrit-il dans un communiqué publié avant-hier ‘’que mes apparitions médiatiques ont mis plusieurs personnes mal à l’aise. Et puisque je ne cherche pas à offenser qui que ce soit à travers mes propos, j’ai donc pris la décision de ne plus intervenir publiquement à compter de ce jour’’

Dans un livre coécrit avec l’anthropologue Dounia Bouzar, Farid Benyettou raconte son itinéraire : celui d’un djihadiste repenti, soucieux, dit-il, d’aider la société française à lutter contre le fanatisme islamiste, en mettant son expérience au service des programmes de déradicalisation. Une démarche dont beaucoup remettent en cause la sincérité.

Benyettou est-il vraiment devenu inoffensif ? Cette question va forcément se reposer à l’avenir. Le nombre de djihadistes partis combattre en Syrie, et qui reviennent en France, est en constante augmentation. Pour l’heure, la réponse à ces retours est avant tout pénitentiaire. Mais que se passera-t-il une fois sortis de détention ?

‘’Terroriste un jour, terroriste toujours ?’’

Intervenants
  • anthropologue, directrice générale du Centre de Prévention contre les dérives sectaires liées à l’islam (CPDSI)
  • sociologue, directeur d'études à l'EHESS
  • Politiste, maitre de conférences à l’université de Rouen
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......