LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Aujourd’hui, l’Eurocorps regroupe des contingents de six pays européens et peut commander jusqu’à 60 000 hommes de forces terrestres.

Une défense européenne est-elle enfin possible ?

41 min
À retrouver dans l'émission

EDITION SPÉCIALE A BRUXELLES : Suite au départ de la Grande-Bretagne, mise au point sur l'avancée d'un projet de défense européen.

Aujourd’hui, l’Eurocorps regroupe des contingents de six pays européens et peut commander jusqu’à 60 000 hommes de forces terrestres.
Aujourd’hui, l’Eurocorps regroupe des contingents de six pays européens et peut commander jusqu’à 60 000 hommes de forces terrestres. Crédits : FREDERICK FLORIN - AFP

Dans le cadre des Journées de Bruxelles, en partenariat avec l'OBS

Les Journées de Bruxelles
Les Journées de Bruxelles

C’est une vieille lune de la construction européenne, sauf que cette fois-ci, les astres semblent presque parfaitement alignés : et si le moment était venu de mettre sur pied une défense commune ? On se souvient, dans les manuels d’histoire, que c’est la CED, la Communauté européenne de Défense qui avait valu, à la jeune Europe réunifiée, sa première grande crise politique, en 1954. Le refus du parlement français de valider la création d’une armée continentale, sous commandement américain, avait donné un coup d’arrêt au projet fédéraliste.

Ironie de l’histoire, c’est une nouvelle crise de la construction européenne qui pourrait redonner sa chance à la politique européenne de sécurité et de défense. Fin juin, les Britanniques ont voté en faveur du Brexit. Leur opposition à une telle politique était constante. Une fois partis, l’horizon devrait s’éclaircir. A moins que les réticences du Royaume-Uni n’aient servi de prétexte, pendant des années, pour ne pas avancer sur ce sujet. Après tout, les outils existent aujourd’hui pour mettre en place des coopérations militaires au sein de l’Union européenne, si ce n’est entre tous ses membres, du moins entre quelques uns. Mais des outils qui restent sous-utilisés, et sous-financés. Alors y a-t-il, comme ce fut exprimé le mois dernier au sommet de Bratislava, une réelle volonté des Etats d’avancer sur ce sujet ?

‘’Une défense européenne est-elle enfin possible ?’’…

Liens

  • 1950-2016 : histoire de la construction de la politique de Défense de l'Union européenne (France Culture)
  • Les 10 mythes qui mitent la défense européenne (Bruxelles2)
  • Les idées de la France et de l’Allemagne pour faire avancer la défense européenne (La Croix)
  • Stratégie globale pour la politique étrangère et la sécurité de l’Union européenne (Conseil de l'Union européenne)
  • L'incontournable axe Paris-Londres en matière de défense (Les Echos)
  • À Berlin de prouver que sa posture stratégique a vraiment changé (Le Figaro)
  • Les opérations de paix conduites par les organisations régionales euro-atlantiques en 2014-2015 (PSEI)
  • « Faut-il enterrer la défense européenne ? » Trois questions à Nicole Gnesotto (Iris)
Intervenants
  • chercheur au GRIP (Groupe d’information sur la paix et la sécurité), spécialisé dans les politiques de l’UE dans la prévention des conflits
  • Vice-présidente du comité des régions de l'Union européenne et ancienne présidente de la région du Piémont en Italie (2005-2010)
  • correspondant à Bruxelles du journal Contexte
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......