LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Selon l'INRA, cette motte de terre contient une trentaine de paramètres permettant d’évaluer les propriétés physico-chimiques du champ.

Va-t-on vers une agriculture data-intensive ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Emission depuis le salon de l'agriculture. L'arrivée du numérique dans l'agriculture signe-t-elle la troisième révolution agricole ?

Selon l'INRA, cette motte de terre contient une trentaine de paramètres permettant d’évaluer les propriétés physico-chimiques du champ.
Selon l'INRA, cette motte de terre contient une trentaine de paramètres permettant d’évaluer les propriétés physico-chimiques du champ. Crédits : Claudius Thiriet / Biosphoto - AFP

Regardez cette motte de terre : c’est un véritable disque dur. Une mine d’informations. En la disséquant, vous apprendrez ce qu’elle contient mais aussi comment elle réagit aux saisons, au climat, à tel type de semences et à tel type d’intrant.
Pour parvenir à ce niveau de connaissance intime, les agriculteurs n’avaient jusque là que leur seule expérience, celle accumulée au fil des années sur leur exploitation. Les voilà désormais en mesure de franchir un palier vers une compréhension de plus en plus fine de la façon dont réagissent les sols et ce qu’ils y font pousser.

Ce saut qualitatif, c’est à la technologie qu’ils le doivent. Les fermes modernes sont équipées de sondes et de capteurs, qui produisent des masses de données, lesquelles sont ensuite exploitées pour ajuster au plus près les pratiques agricoles. C’est le big data au service d’une agriculture de précision.

Sur le papier, rien que du positif. La technologie permettrait à la fois de moins brutaliser les sols : avantage écologique ; et de produire plus avec moins : avantage économique. Sauf que si bénéfice il y a, encore faut-il savoir à qui il va vraiment profiter. Aux agriculteurs ? A ceux qui leur fournissent ces technologies ? A ceux qui contrôlent les données ? Et cette révolution annoncée va-t-elle renforcer le modèle actuel ? Ou bien fournir l’occasion d’en changer ?

‘’Va-t-on vers une agriculture data intensive ?’’

Liens

  • Entretien avec Jean-Marc Bournigal "Big Data : "Oui, nous changeons de modèle agricole !" (Ministère de l'agriculture)
  • "La Ferme 3.0, test grandeur nature de l'agriculture numérique" (La Tribune - 08.06.16)
  • Entretien avec Hervé Pillaud : "L'agriculture sera numérique ou ne sera pas" (La Ruche qui Dit Oui - 2015)
  • "Agriculture numérique : champs et agriculteurs connectés" (IRSTEA - 2015)
Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......