LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Y -a-t-il des raisons de s'inquiéter pour l'indépendance des magistrats ? Rediffusion

40 min
À retrouver dans l'émission

Par certains côtés Rachida Dati fait penser à Claude Allègre en son temps : un ministre sûr de lui qui multiplie les maladresses à l'égard des administrations qu'il représente, et qui finit très largement contesté par ses propres troupes. Depuis quelques semaines, la fronde du monde judiciaire contre la Garde des Sceaux s'est organisée et, chose rarissime, unifiée. Le 23 octobre, la journée de mobilisation des magistrats a été suivie par des organisations d'avocats et de personnels de la protection judiciaire de la jeunesse. C'est encore une erreur de méthode qui a mis le feu aux poudres ; après le suicide d'un mineur à la maison d'arrêt de Metz, la Garde des Sceaux a fait convoquer en pleine nuit les magistrats qui avaient prononcé la peine d'emprisonnement. Mais la liste des griefs est longue Les syndicats dénoncent le mépris dans lequel ils sont tenus et des pressions individuelles qui s'exerceraient contre les magistrats. « Normal qu'il y ait des protestations, répond la Garde des Sceaux, c'est un ministère qui n'a jamais été autant réformé. » Il n'empêche que les deux principaux syndicats de magistrats ont saisi le Conseil supérieur de la magistrature pour "l'alerter" sur des attaques contre « l'indépendance de l'autorité judiciaire résultant des prises de position de la ministre ». Ils demandent au CSM, de « bien vouloir prendre position sur ces graves atteintes », dans le cadre de sa mission d'assistance du Président de la République, garant, comme chacun le sait, de « l'indépendance de la Justice ». Alors que devons-nous penser des inquiétudes de la profession ? Faut-il craindre une mise au pas de la justice par l'exécutif - qui serait en effet bien préoccupante ?

L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......