LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

Y a-t-il un nouveau prolétariat invisible ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Qui sera le candidat des invisibles ? Les prolétaires sont-ils de retour ? Ils sont agents de service de la fonction publique, employés de l'hôtellerie-restauration, concierges, vigiles, manutentionnaires, agent du tri, ouvriers d'entretien ou encore ouvriers agricoles. Sans le savoir, ils partagent de nombreuses caractéristiques : leur salaire est d'un tiers inférieur aux employés et aux ouvriers qualifiés, leurs conditions d'exercice sont répétitives et difficiles, leurs contrats de travail précaires, et leur possibilité d'évolution quasi-inexistante. Voilà une France qui se lève tôt et qui n'a pas pourtant pas grand-chose à attendre du lendemain. La pertinence de l'étude conduite par Thomas Amossé -que nous recevons aujourd'hui- et Olivier Chardon est d'avoir mis en lumière la grande homogénéité de la condition de tous ces hommes et femmes qui ont un point commun déterminant : leur absence de qualification. Ils constituent ce que Jacques Rigaudiat appelle le « nouvel ordre prolétaire », mais un prolétariat sans conscience de classe, peu politisé, aux luttes rares et de toute façon peu relayées. Ce ne sont pas eux qui font grève - bien trop précaires ou trop isolés pour cela. Or, forts de notre conviction que les inégalités se tassent dans notre démocratie moderne, que nous nous dirigeons vers la constitution d'une vaste classe moyenne, elle-même appelée à parvenir aux plus hautes sphères, bref prisonniers de la métaphore de l'ascenseur social, nous ne voyons pas se former sous nos yeux cette nouvelle masse de travailleurs déclassés, désaffiliés, désabusés, devenus les invisibles des politiques publiques comme des medias. Au fond nous savons peu de choses de leurs attentes, ou de leurs rancoeurs ? Comment votent-ils ? Sont-ils de ceux qui grossissent les scores des candidats protestataires ? Avons-nous là notre nouvelle « classe dangereuse » ? A voir....

Intervenants
L'équipe
Production
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......