LE DIRECT

Y a-t-il une bonne façon de gouverner ?

39 min
À retrouver dans l'émission

Suivez-nous aussi sur :

<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="twitter" class="dejavu " data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2010/11/fad2eab6-4545-102e-80a0-fcfcfc001444/838_1571.jpg" width="300" height="111"/>
twitter

Voilà un 1er ministre qui ne devrait pas faire trop d’ombre au nouveau Président. Comme prévu, Jean-Marc Ayrault a été désigné tout à l’heure pour former et diriger le gouvernement. A travers ce choix, François Hollande ne se contente pas d’imposer un de ses proches compagnons de route au Parti socialiste. Il envoie à Matignon quelqu’un qui, comme lui, n’a jamais exercé de fonction ministérielle qui comme lui était, jusque là, davantage réputé pour son sens du compromis que pour son charisme.

P-HTavoillot, C Morel, P Schoeller,
P-HTavoillot, C Morel, P Schoeller, Crédits : M Lucchesi - Radio France

On peut déduire de ce choix qu’il n’y aura pas, au moins dans un 1er temps, de conflit entre l’Elysée et Matignon. Cohésion sans doute nécessaire pour diriger les affaires du pays. Mais est-ce une bonne manière de gouverner que de s’entourer de gens dont on sait qu’ils partagent avec vous le même profil ?

Nous n’allons évidemment pas tirer de conclusions ce soir sur ce que sera le style et l’action du gouvernement Ayrault. Mais à la faveur de cette nomination, nous avons choisi de réunir des invités qui, chacun dans son propre domaine, a réfléchi à la façon dont s’exerce le pouvoir. Histoire peut-être d’adresser quelques recommandations au nouveau gouvernement, à la manière d’un Mazarin qui, dans son « Bréviaire des politiciens », formulait par exemple ce conseil : "Evite de revenir sur les décisions de ceux qui t'on précédé: ils étaient peut-être en mesure de prévoir des évènements auxquels, toi, tu ne t'attends pas "

Y a-t-il une bonne façon de gouverner ?

Et si oui laquelle ?

Et le contrepoint de Julie Gacon.

Peut-on gouverner en court-circuitant la délibération publique, et en s'appuyant essentiellement sur l'avis des experts?
<source type="image/webp" srcset="/img/_default.png"data-dejavu-srcset="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/c703c244-9eb1-11e1-a6ab-842b2b72cd1d/838_photo.webp"class="dejavu"><img src="/img/_default.png" alt="M Roux" class="dejavu portrait" data-dejavu-src="https://cdn.radiofrance.fr/s3/cruiser-production/2012/05/c703c244-9eb1-11e1-a6ab-842b2b72cd1d/838_photo.jpg" width="480" height="640"/>
M Roux Crédits : Julie Gacon

                                                                                                            <em itemprop="copyrightHolder">Radio France</em></span></figcaption></figure> 

Dans son livre J'ai demandé un rapport. La politique est-elle une affaire d'experts?, Mathias Roux professeur de philosophie au lycée Dumézil de Vernon (Eure) s'interroge sur ce qu'il appelle "l'emprise de l'expertocratie".

Écouter
7 min
Mathias Roux
Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......