LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Trump Tower, New York City

Y a-t-il une "renationalisation" du monde ?

40 min
À retrouver dans l'émission

Pour Donald Trump, c'est "America First" : ces déclarations, si elles se traduisent par des actes, annoncent-elles la démondialisation ?

Trump Tower, New York City
Trump Tower, New York City Crédits : FRANCOIS ROUX - AFP

On peut reprocher beaucoup de choses à Donald Trump mais il faut lui reconnaître une vertu : sa victoire surprise est stimulante intellectuellement. Elle oblige à repenser les grands équilibres internationaux, dans un monde où les Etats-Unis joueraient la carte de l’isolement. Elle éclaire d’un jour nouveau les tendances politiques déjà à l’œuvre ailleurs, en Europe notamment : montée des nationalismes, remise en cause du libre-échange.

Elle donne de la cohérence à ce qui pourrait bien être un mouvement de fond : la démondialisation. Encore que ce terme n’est pas satisfaisant. Il sous-entend un retour dans le passé, ce qui, jusqu’à preuve du contraire, est impossible. Surtout, il limite la réflexion aux seules questions économiques. Or ce qui semble à l’œuvre aujourd’hui va bien au-delà. Aux demandes de protection face à la mondialisation des échanges s’ajoute une revendication politique forte : la réappropriation de la souveraineté nationale. Pour preuve, la crise que traversent les grandes instances du multilatéralisme.

‘’Y a-t-il une renationalisation du monde ?’’

Liens

  • Le fantasme de la démondialisation (Le Monde)
  • Vers une dé-mondialisation heureuse ? (CultureMonde)
Intervenants
  • Directeur de recherche à l'IRIS et senior fellow au sein du Programme des relations transatlantiques de l'Atlantic Council à Washington.
  • Géographe, professeure émérite à l'Institut Français de Géopolitique (Université Paris 8), et directrice de la revue Hérodote
  • historien, spécialiste des relations internationales, membre du Centre d’histoire de Sciences Po.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......