LE DIRECT
Le poète et écrivain Bernard Noël

Bernard Noël : "Le propre du poème c'est de plonger dans la masse de l'oubli"

34 min
À retrouver dans l'émission

"L'oubli est la véritable mémoire de l'écriture" affirme Bernard Noël dans une formule volontairement paradoxale. Entretien.

Le poète et écrivain Bernard Noël
Le poète et écrivain Bernard Noël Crédits : Pierangelo Cesaretti

Alain Veinstein s'entretient avec Bernard Noël dont Le Livre de l'oubli et Le Roman d'un être viennent de paraître aux éditions P.O.L.

Au cours de cet entretien, Bernard Noël développe les liens qu'il fait entre écriture, mémoire et oubli, puisque ce dernier thème est au cœur du titre de son dernier recueil :

L'oubli pour moi est la véritable mémoire de l'écriture. Ce qui m’intéresse dans l’écriture, c’est ce qu’elle va me révéler à quoi je ne m’attends pas, cette part d’inconnu. C’est pour cela que je n’écrirais jamais à partir de la mémoire. Parce que la mémoire ne contient au fond que du connu, du déjà su. Quel est le rapport entre l’oubli et la mémoire ? Cela dépend si on raisonne à partir de l’individu ou à partir de la langue. La langue est partagée par toute une communauté humaine, elle n’est pas seulement dans le présent, elle existe depuis des siècles. J’ai toujours eu le sentiment que tout ce qui avait été exprimé dans ma langue n’était pas perdu, existait quelque part comme dans une espèce de grande déchetterie où toutes les histoires, les rêves, les conversations avaient péri provisoirement mais pouvaient être revisités. Et le propre du poème c’est d’aller plonger dans cette masse oubliée, d'opérer une sorte d’archéologie dans cette grande décharge.

Bibliographie

Intervenants
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......