LE DIRECT
Michel de Montaigne (1533-1592), circa 1830.

Montaigne, dans le miroir des Autres

28 min
À retrouver dans l'émission

Chaque jour, nous vous donnons à entendre et à comprendre un grand texte de notre patrimoine littéraire. Aujourd’hui : l'oeuvre de Montaigne, un extrait lu par Jacques Gamblin

Michel de Montaigne (1533-1592), circa 1830.
Michel de Montaigne (1533-1592), circa 1830. Crédits : Print Collector / Contributeur - Getty

A la découverte d’un monde... Mieux que personne, Montaigne restitue le choc et l’ouverture que la découverte de l’Amérique engendre. A l’horizon, un nouveau continent, et l’extension de tous les possibles. Nous sommes au XVIe siècle. Pour les Européens, l’heure est à la remise en question. 

"Notre  monde vient d’en trouver un autre", écrit Michel de Montaigne dans "Des  coches". De ce grand bouleversement, il retient surtout la rencontre avec l’Autre, avec un grand "A". La partie des Essais qu’il consacre à ce Nouveau Monde s’intéresse ainsi moins aux richesses de ces  terres inconnues qu’à leurs habitants.

L’humaine condition est au cœur du chapitre sur lequel nous nous  penchons  aujourd’hui , chapitre au titre provocateur : "Des Cannibales". Nous voilà ici confrontés à une altérité radicale, celle de ces peuples "nus, féroces et anthropophages", comme les a qualifiés Hans Staden, un contemporain de l’auteur. Quelle humanité chez ces "Sauvages" d’Amerique ? Comment cette rencontre amène-t-elle Montaigne à repenser notre humanité ? 

Au même moment, la foi dans le progrès et la modernité provoque un essor  extraordinaire des sciences, des techniques et de la création  artistique. Figure  de l’époque, qu’il incarne par sa sensibilité comme son dynamisme, Montaigne est l’auteur d’une pensée en mouvement : "Je ne peins pas l’être. Je  peins le passage", écrit-il.

Ce  mouvement est d’abord celui des Essais, œuvre inclassable, entre littérature et philosophie, où Montaigne fait dialoguer les idées, un  exercice qu’il affectionne  : "Le plus fructueux et naturel exercice de notre esprit, c’est à mon gré la conférence", au sens ici de la discussion, du débat.

En effet, Montaigne entre en conversation avec lui-même : pour preuve, les multiples ajouts, annotations et commentaires qu’il  ne cesse d’apporter à ses écrits. Chaque nouvelle édition des Essais est une œuvre profondément remaniée. Il dialogue aussi à coup de citations, de convocations avec les auteurs qu’il admire et avec ses lecteurs. Il fait discuter l’actualité avec une réflexion plus générale sur la nature humaine, met en perspective, compare voire confronte des événements contemporains avec les autorités antiques. Montaigne pense le présent avec l’aide des Anciens. Un  besoin de dialogue permanent qu’il résume dans cette formule : il est essentiel de "limer notre cervelle contre celle d’autrui". 

"Des Cannibales"... Pourquoi ce titre alors qu’il n’emploie plus ce mot dans son essai ? Auteur malicieux, derrière l’apparente objectivité de sa description, l’humaniste joue avec nos attentes comme avec nos certitudes. De digression en digression, il suit un propos qui va "à sauts et à  gambades", sans perdre le fil de sa réflexion sur l’humanité. Dans ce chapitre, Montaigne expose en détail l’acte anthropophage, et, en même temps, il nous met au défi d’accuser ces hommes de barbarie. Il modifie habilement les points de vue, décentre le regard. Au fil de ces lignes, les Indiens d’Amérique semblent nous tendre un miroir  :  Regardez vous !, disent ils... Que voyez vous ? Qui êtes vous ? 

Six mois par an en tournage, les autres six mois de l’année sur les planches, c’est la règle d’or de Jacques Gamblin. Mais cette année, rien ne se  passe comme prévu... La tournée de son dernier spectacle, "Je parle à un homme qui ne tient  pas en place", a été stoppée le mois dernier par l’épidémie. C’est aujourd’hui en comédien confiné qu'il lit pour vous cet extrait des Essais de Montaigne.

Pour aller plus loin

"Ecoutez, révisez" : une émission pour préparer l'oral du bac de français

Ecoutez, révisez... Allongé ou débout, dans votre cuisine ou votre chambre à coucher, confinés, lisez ou relisez vos classiques et, pour les moins de 18 ans, préparez vous aux épreuves du bac en vous plongeant dans les plus  belles  pages de la littérature française.      

Ecoutez dans la voix de grands comédiens La princesse de Clèves de Madame de Lafayette, Les Voyages de Jules Verne, Les Fleurs du mal de Baudelaire, Victor Hugo et ses Contemplations, les Fables de La Fontaine ou encore L'Ecole des femmes de Molière... Et révisez ces œuvres commentées avec le précieux concours des professeurs de l’Education nationale.      

Ecoutez Révisez ! est une nouvelle émission qui s’inscrit dans le cadre de l’opération "Nation apprenante" initiée par le ministère de l’Education nationale et de la Jeunesse   avec les médias de l'audiovisuel et de la presse écrite.      

Retrouvez la programmation à venir ici et tous les épisodes déjà diffusés là. 

Générique : Balanescu Quartet, "Model", Possessed 

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......