LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
John Steinbeck en 1963

John Steinbeck, un écrivain dans la guerre

28 min
À retrouver dans l'émission

Correspondant de guerre pour le New York Herald Tribune en 1943, John Steinbeck s'est mêlé aux troupes de GI sur les bases d'Angleterre, partageant le quotidien des soldats. Ces dépêches mémorables, exhumées des archives américaines en 1958, témoignent de son talent de journaliste et d'écrivain.

John Steinbeck en 1963
John Steinbeck en 1963 Crédits : VLADIMIR MINKEVICH / RIA NOVOSTI / SPUTNIK - AFP

Ses dépêches, exhumées des archives américaines en 1958, ont été publiées pour la première fois en France en 1960.

De tous les animaux de la création, l'homme est le seul qui boit sans soif, qui mange sans avoir faim, et qui parle sans avoir quelque chose à dire.

John Ernest Steinbeck, naît à Salinas en Californie dans une famille germano-irlandaise. Il publiera, en 1929, son premier roman, La Coupe d’or , une fiction historique basée sur la vie de Henry Morgan. Mais c’est en 1935, avec Tortilla Flat qu’il obtient son premier prix littéraire ; la médaille d’or du meilleur roman écrit par un Californien.

Par la suite chacun de ses romans deviendra un best-seller, notamment Les Raisins de la Colère (1938, sa meilleure œuvre, selon Steinbeck lui-même). Le livre sera adapté au cinéma en 1940 par John Ford, et reçevra le prix Pulitzer.

Steinbeck quitte la Californie pour New York en 1944, il recevra le prix Nobel de littérature en 1962.

L'équipe
Production
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......