LE DIRECT

Présidentielle : la justice sur le banc des accusés

4 min
À retrouver dans l'émission

Quelle folle semaine ! Des accusations renouvelées contre la justice de celui qui est encore ce soir le candidat de la droite et du centre François Fillon.

Avec Fabrice Lorvo, notre chroniqueur juridique, on se pose la question de la relation entre la justice et un candidat à la Présidence de la République puis de la relation entre la justice et le Président de la République.

"L'Etat de droit a été systématiquement violé" - François Fillon

"Il n'y a pas de complot institutionnel, il n'y a pas de justice qui s'acharne. La preuve, François Fillon a présenté des excuses publiques" - Georges Fenech, député LR du Rhône, ancien magistrat

Dans cette chronique, Fabrice Lorvo nous dit entre autres ceci : "François Fillon est convoqué pour être mis en examen. Il ne se retire pas. Et la seule manière pour lui de sortir de ce piège moral, c'est de remettre en cause le principe même de la mise en examen en expliquant qu'elle est de nature politique."

Intervenants
  • Avocat au barreau de Paris, spécialiste du droit des médias. Ancien chroniqueur pour "Le Secret des sources", sur France Culture.
L'équipe
Journaliste
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......