LE DIRECT
Annotations de Charles Baudelaire sur des épreuves de son recueil "Les Fleurs du mal".

Poèmes extraits des "Fleurs du mal" de Charles Baudelaire / La dictée : "L'Arrache-cœur" de Boris Vian

58 min
À retrouver dans l'émission

Cette semaine, "En français dans le texte" propose d'étudier plusieurs poèmes des "Fleurs du mal" de Charles Baudelaire. Pour la dictée de Rachid Santaki, il s'agira d'un extrait de "L'Arrache-cœur" de Boris Vian.

Annotations de Charles Baudelaire sur des épreuves de son recueil "Les Fleurs du mal".
Annotations de Charles Baudelaire sur des épreuves de son recueil "Les Fleurs du mal". Crédits : © KENZO TRIBOUILLARD - AFP

En français dans le texte vous propose d’écouter des grands classiques de la littérature française, mais aussi des textes d’histoire ou de philosophie, lus dans la voix de grands comédiens. Des œuvres au programme du baccalauréat, des classes de première ou de terminale, analysées avec le précieux concours des professeurs de l’Éducation nationale.

Aujourd’hui, nous vous proposons une lecture de quelques poèmes de Charles Baudelaire dans Les Fleurs du mal, sur le thème du voyage.

La genèse

le 9 juin 1841, quand le jeune Charles Baudelaire embarque à bord du navire français le Paquebot des Mers du Sud à destination de Calcutta, c’est fermement poussé par son beau-père qu’il déteste : le général Aupick souhaite « l’arracher au pavé glissant de Paris », à une vie de bohème défiant la morale bourgeoise, pour « empêcher la perte absolue » de Charles, tel qu’il l’écrit à Alphonse, le demi-frère. Mais le poète en devenir fausse compagnie au capitaine à la faveur d’une escale, après une effrayante tempête, dans un port de l’île Maurice. Avant l’«exil » final en Belgique, ce premier et unique voyage va être sublimé dans la création. 

Les Fleurs du mal

Il motive plusieurs poèmes des Fleurs du Mal, son recueil de cent pièces publié en 1857, qui sera réédité et largement enrichi, en 1861, après le procès perdu pour outrage à la morale. Parmi les poèmes les plus connus :

- l’« Albatros », qui dévoile l’analogie entre « le[s] vaste[s] oiseau[x] des mers » persécuté par les marins sur le pont du navire et le poète, « Prince des nuées » que «  ses ailes de géant [l] empêchent de marcher ».

- Ou encore : « À une Dame créole » et « À une Malabaraise » qui célèbrent la beauté sensuelle des femmes des îles où la figure féminine est alors intimement associée aux images et aux sensations du voyage.

Ce voyage est alors une source d’inspiration pour Baudelaire - comme pour ses contemporains Chateaubriand, Lamartine, Nerval, Du Camp auquel est dédié le long poème final. Les récits de voyage sont à la mode. Mais c’est en fait toute l’œuvre qui constitue, pour son « semblable », son « frère », une invitation au voyage. A travers les six sections du recueil de 1861, le lecteur est convié à la navigation : voyage circulaire, voyage linéaire, comme l’écrit Baudelaire à Alfred de Vigny en 1861 : « Le seul éloge que je sollicite pour ce livre est qu’on reconnaisse qu’il n’est pas un pur album et qu’il possède un commencement et une fin ».

Voyons comment s’organise à travers les Fleurs du mal ce voyage imaginaire, onirique et symbolique entre Boue et Or, Spleen et Idéal. « Il y a dans tout homme, à toute heure, deux postulations simultanées, l'une vers Dieu, l'autre vers Satan. L'invocation à Dieu, ou spiritualité, est un désir de monter en grade ; celle de Satan, ou animalité, est une joie de descendre » écrit-il dans Mon cœur mis à nu, recueil de fragments inachevés de Charles Baudelaire, publiés vingt ans après sa mort. Les Fleurs du mal traduisent la quête du poète déchiré mais conscient du pouvoir de l’écriture.

Textes lus par le comédien Nicolas Bouchaud

Première lecture : trois courts poèmes extraits de la première section des Fleurs du Mal : Spleen et Idéal : « Parfum exotique », « La Chevelure » et « L’Invitation au Voyage » suggèrent des voyages sensoriels inspirés par la beauté féminine vers un « Ailleurs » idéal.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 
Gérer mes choix

Seconde lecture : "Le Voyage". Ce poème, le plus long des Fleurs du Mal, clôt le recueil avec la dernière section, intitulée La Mort et est dédié à Maxime Du Camp.

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 
Gérer mes choix

Analyse préparée par Ghislaine Zaneboni, professeure agrégée de lettres modernes.

>>> Lien vers la page Eduscol du site du Ministère de l'Éducation, des Sports et de la Recherche. Vous pourrez y trouver les analyses littéraire et grammaticale complètes.

Pour aller plus loin

Nicolas Bouchaud est un acteur français de théâtre, l'un des plus marquants du festival d'Avignon ces dix dernières années.

En 2018, il joue dans la pièce "Un ennemi du peuple" de Henrik Ibsen, mise en scène par Jean-François Sivadier. Il interprète également le personnage de "David" dans le film "Doubles vies" (2019) d'Olivier Assayas ; depuis février 2021 il apparait dans la série "Paris Police 1900" sur Canal . 

Extrait musical

"Tsiaro Tsara", la rencontre d'Omar Sosa et du musicien malgache Rajery. Omar Sosa, le pianiste cubain présente en avant-première un titre magnifique de son nouvel album "An East African Journey", une série de collaborations avec des musiciens d'Afrique de l'Est.
Le pianiste cubain est de ces musiciens voyageurs, puisant leur inspiration au gré d'échanges innovants et plaçant la poésie universelle de la culture africaine au cœur de son jazz libre et spirituel. Profitant des escales de sa tournée en 2009 dans sept pays d'Afrique de l'Est, Omar Sosa a enregistré des sessions lives avec des grandes figures de la musique traditionnelle du Kenya, de Madagascar, du Soudan, d'Ethiopie, du Burundi, de Zambie ou de l'île Maurice. L'album "An East African Journey", sort le 19 mars, est le fruit de ce pèlerinage musical et de ces rencontres, comme ce titre "Tsiaro Tsara" enregistré avec le "prince de la valiha" Rajery.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

17H36
28 min

La Dictée géante

La dictée de Rachid Santaki : extrait de "L'Arrache-cœur" de Boris Vian

Bibliographie

Les Fleurs du malCharles BaudelaireGallimard, collection Folio Classique, 2015

Intervenants
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......