LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Traders face aux indices boursiers du New York Stock Exchange (NYSE)
Épisode 3 :

Émergents : l'heure de vérité ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors que la croissance de l'économie mondiale devrait s'établir à 6% en 2021,celle-ci reste inégalement répartie. Que se soit entre États ou au sein même des États, la sortie de crise ne semble pas se matérialiser pour tous, ce qui interroge autour de la viabilité du système économique global.

Personnes sans domicile fixe dormant devant des magasins fermés durant le confinement de juin 2021, imposé dans la ville de Siliguri (Bengale-Occidental).
Personnes sans domicile fixe dormant devant des magasins fermés durant le confinement de juin 2021, imposé dans la ville de Siliguri (Bengale-Occidental). Crédits : Diptendu Dutta - AFP

Alors que le Covid-19 apparaît comme une maladie mondialement répandue, celle-ci a toutefois eu des conséquences sanitaires, politiques, économiques et sociales différentes selon les régions du monde. Au regard de la reprise économique enregistrée en 2021 ou encore de l'accès au vaccin, l'épidémie pourrait avoir exacerbé une ligne de rupture entre les pays développés et les "émergents", remettant en avant, sur certains aspects, le clivage Nord/Sud. 

Les États-Unis, par exemple, devraient retrouver leur tendance de croissance dès cette année [...], pour le reste de l'Europe, ce serait plutôt en 2022. Pour l'Afrique, l'Amérique latine, on est plutôt sur un retour à la situation tel qu'espéré avant en 2023, principalement à cause de problèmes d'endettement. Thomas Melonio

Afin de mieux comprendre ces disparités, il est important d'analyser plus en détail les situations socio-économiques de certains "Grands émergents", comme la Chine ou l'Inde. Alors que ces figures de proue des BRICS [acronyme désignant les cinq principaux pays émergents de la planète] réunissent à elles seules 21,2% du PIB mondial en 2019, elles présentent ici deux visages, deux évolutions internes propres face à la crise sanitaire; permettant ainsi de mieux appréhender la diversité des environnements économiques des émergents et par extension, de nuancer l'idée d'une dichotomie rigide entre d'un côté des pays développés en position de sortie de crise et de l'autre des émergents en difficulté. 

Principal moteur de la croissance mondiale depuis 2010, l'Inde se plaçait comme un acteur montant, amené à jouer un rôle de plus en plus important au sein des hiérarchies économiques globales. Cependant, le Covid-19 semble porter un coup d'arrêt brutal au système productif indien, dont les fragilités structurelles internes semblent apparaitre au grand jour. Hausse de la pauvreté, du chômage, baisse de la croissance… l'épidémie assombrit les perspectives économiques de ce Géant et pose des questions légitimes sur ses capacités de rebond futures face à l'ampleur des défis qui se présentent.

La première crise, c'est celle liée au confinement généralisé. [Dans tout les cas], Le modèle économique indien ne repartira jamais sur son train de croissance à deux chiffres, […] d'autant qu'il n'a jamais réussi à développer une industrie de masse à la chinoise. Jean-Joseph Boillot 

De son côté, premier pays touché par l'épidémie, la Chine a très tôt mis en œuvre des mesures de confinement qui lui ont permis d'endiguer le virus plus rapidement que le reste du monde. Seule économie mondiale de première envergure à présenter une croissance positive en 2020, la Chine  entame aujourd'hui de profondes remises en question autour de son modèle de croissance et des stratégies à adopter pour le rendre plus durable.   

Pour ce qui est du continent africain, qui concentre 71% des pays les plus pauvres du monde, la plus lente propagation du virus et la réponse rapide des gouvernements lui ont permis d'être relativement épargné, et surtout d'entamer un processus de réformes structurelles essentielles pour assurer son développement sur le long terme. Mais en 2021 , la faiblesse de la couverture vaccinale, la hausse de la pauvreté et du niveau d'endettement constituent autant d'enjeux et de déstabilisations pour l'Afrique, qui cherche de plus en plus à s'émanciper économiquement et monétairement. 

On a aujourd'hui une vingtaine d'États qui sont en risque élevé de surendettement, selon la typologie du Fonds monétaire international. Évidemment, c'est ce qui limite la capacité du continent. Thomas Melonio 

Au regard de ces exemples nationaux et continentaux, le Covid-19 est-il le point de départ d'un remodelage du système économique mondial et des grands principes fondamentaux qui le régissent?  

Dans un contexte où chaque état pourrait chercher à reformuler ses fondamentaux de croissance pour aller vers plus d'autonomie, l'épidémie semble être une occasion majeure pour repenser le capitalisme ou la mondialisation.  

Je pense le choc de court terme. Ces pays vont reprendre en main leur propre destinée à partir de leurs propres modèles. Je l'observe partout, aussi bien en Chine qu'en Afrique, en Amérique latine [...] Une mutation philosophique est en train de se produire. Jean-Joseph Boillot 

Pour nous éclairer sur cette période de recomposition, nous avons le plaisir de recevoir Jean-Joseph Boillot, Professeur agrégé de sciences économiques et spécialiste des économies émergentes ainsi que Thomas Melonio, Directeur exécutif Innovation, recherche et savoirs à l’Agence Française de Développement. 

Références sonores 

Inde :  jusqu'où ira la colère des agriculteurs?, RFI, 07/01/2021
https://www.rfi.fr/fr/podcasts/décryptage/20210107-inde-jusqu-où-ira-la-colère-des-agriculteurs

Discours de Xi Jinping sur la stratégie économique chinoise lors du Sommet du PCC et des partis politiques mondiaux en juillet 2021
https://www.youtube.com/watch?v=E1-GwlUD0oE&ab_channel=CGTNFrançais

L'inflation au Sénégal, Reportage RFI, 31/08/2021
https://www.rfi.fr/fr/afrique/20210831-sénégal-la-cherté-des-produits-de-première-nécessité-au-centre-de-discussions

Sur fond de dette économique, un président économiste est élu en Zambie https://www.youtube.com/watch?v=M7_i0WbPqXQ 

Références musicales 

Na Kozonga - Jupiter and the Okwess, juin 2021https://www.youtube.com/watch?v=SnTTdiMW02A

Jail - Kanye West (Donda, 2021, GOOD Music)
https://www\.youtube\.com/watch?v=IviYsgJXG5k

Chroniques
14H54
3 min
Le Pourquoi du comment : Économie & Social
La croissance verte est-elle un oxymore ?
Intervenants
  • Professeur agrégé de sciences sociales et docteur en économie, chercheur à l'IRIS spécialiste des grands pays émergents
  • chercheur à l’AFD
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......