LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Saisie de drogue appartenant à des membres de l'Etat islamique aux Philippines en 2017. Le trafic de stupéfiants rapportait 1 milliard de dollars par an à l'EI.

L'économie de la terreur

58 min
À retrouver dans l'émission

Vingt ans après les attentats du 11 septembre qui ont touché en plein cœur la puissance américaine, il s'agit de comprendre les fondements financiers du terrorisme international ainsi que ses impacts économiques, alors qu'il constitue une nouvelle donne géopolitique incontournable du XXIème siècle.

Saisie de drogue appartenant à des membres de l'Etat islamique aux Philippines en 2017. Le trafic de stupéfiants rapportait 1 milliard de dollars par an à l'EI.
Saisie de drogue appartenant à des membres de l'Etat islamique aux Philippines en 2017. Le trafic de stupéfiants rapportait 1 milliard de dollars par an à l'EI. Crédits : Ted Aljibe - AFP

Attentats du 11 septembre 2001 à New-York, du 7 juillet 2005 à Londres, du 26 juin 2015 à Sousse, du 13 novembre 2015 à Paris ou encore du 26 aout 2021 à Kaboul.  La multiplication et l'internationalisation des attaques terroristes depuis le début du XXIème siècle en font un des enjeux les plus structurants de notre époque contemporaine. 

Cette importance est liée au fait que le terrorisme constitue une menace fondamentale pour la sécurité internationale et nationale; aux conséquences multiples et polymorphiques sur la stabilité et la résilience économique des sociétés, notamment de par le climat de peur et d'incertitude qu'il installe. Cependant, les enjeux s'avèrent être différents entre pays développés et pays en développement, étant donné que la fragilité de la diversification économique de ces derniers les rend beaucoup plus vulnérables.  Selon une étude de Rand Europe de 2018, les actes terroristes auraient toutefois couté 180 milliards d'euros à l'Europe entre 2004 et 2016. 

Il y a eu deux cas assez emblématiques en Méditerranée, l'Egypte et la Tunisie, qui ont été frappées à plusieurs reprises. Quand on voit que le tourisme représente à peu près 8 à 10 % du PIB dans ces pays et 14 à 15 % des emplois, on voit que l'impact peut être considérable sur des économies fortement dépendantes à ce secteur. David Rigoulet-Roze 

Face à l'ensemble de ces risques qui affectent la stabilité des marchés, des flux d'investissements et touristiques, des aides au développement, des comportements de consommation, des dépenses militaires ou, plus important, des vies humaines, il s'avère absolument central de comprendre les racines du terrorisme international, au niveau de ces moyens de financement mais aussi de ce qui l'anime fondamentalement, d'un point de vue idéologique, stratégique, économique et géopolitique. 

A l'échelle individuelle, comment peut-on expliquer, sociologiquement, économiquement les motivations d'un individu impliqué dans une entreprise terroriste, alors que la question identitaire et ethnique, ainsi que le sentiment d'appartenance à une minorité qui serait discriminée ou abandonnée par un pouvoir politique semblent aussi entrer en jeu? 

Il y a, parmi les principaux dirigeants des organisations terroristes, des personnes extrêmement riches. Mais il y a aussi une étude très intéressante sur l'Afghanistan, montrant que lorsque la récolte de pavot est bonne, c'est très difficile de recruter des terroristes. Toutefois, lorsque la récolte est mauvaise, vous avez une offre infinie de terroristes volontaires.  L'argument économique est donc complexe à mobiliser. Jean-Paul Azam 

A l'échelle globale, les questions relatives à l'expansion internationale du terrorisme ainsi qu'à son financement permettent de mieux saisir les lignes de fronts et de fractures de l'ordre international, au sein duquel certaines interventions militaires [comme l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS en 1979 ou la "guerre contre le terrorisme" américaine en 2001] ou évènements géopolitiques majeurs, comme la Révolution iranienne, ont accompagné et favorisé son développement. 

Alors que la menace terroriste s'inscrit dans la durée, analyser la manière dont il s'inscrit dans des flux économiques et financiers opaques , dans des réseaux de trafics illégaux et de blanchissement d'argent, dans des relations troubles avec des entreprises privées ou d'Etats, pourrait permettre aux autorités publiques de briser le cœur économique des mouvements terroristes, qui profitent donc des zones d'ombre de l'économie mondiale pour prospérer. 

Les financements sont principalement liés aux trafics. Par exemple, AQMI a des relations avec certains cartels en Amérique latine, mais sinon c'est des trafics qui se concentrent aux cigarettes, aux médicaments ou au pétrole. [On peut aussi évoquer] les relations entre l'EI et l'entreprise Lafarge. Dans tout les cas, malgré tous les contrôles, il y aura toujours des montages financiers qui permettront de sortir de l'argent ou de le blanchir.  Anne Giudicelli 

A l'heure du bilan de la "guerre contre le terrorisme", nous avons le plaisir de recevoir en studio Anne Giudicelli, fondatrice et dirigeante de International Intelligence Cluster – Terr(o)Risc, David Rigoulet-roze, chercheur associé à l’IRIS, spécialisé sur la région du Moyen-Orient et rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques ainsi que Jean-Paul Azam, Professeur émérite et chercheur, Université Toulouse Capitole en duplex.   

Références sonores

Témoignages de Marie-Astrid et Grégoire, touristes et de Yassin et Hassan, employés de l’hôtel, suite à l'attentat de Sousse en Tunisie en juin 2015, France TV info
https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/tunisie/attaque-a-sousse/attaque-a-sousse-au-coeur-de-l-horreur_975631.html

https://www.francetvinfo.fr/monde/afrique/tunisie/attaque-a-sousse/attaque-a-sousse-les-temoignages-de-touristes-choques_972435.html

Prise de Parole du Président George W. Bush suite aux attentats du 11 septembre 2001, INA
https://www.youtube.com/watch?v=_eeExRM5HLM

Témoignage de Abu Eskandar, ancien transporteur Lafarge Syria et Jacob Waerness ex- responsable de la sureté Lafarge Syria, France 2
https://www.youtube.com/watch?v=G2CycsELbfc

Inde : bras de fer meurtrier entre l'Etat et rebelles maoïstes, 30 aout 2015, AFPhttps://www.youtube.com/watch?v=7vo7aCOhJuI

Références musicales

The rising - Bruce Springsteen (Columbia, 2002)
https://www\.youtube\.com/watch?v=6i\-fiRgbpr4

Daruma - Népal (Etendard Managment, 2020)
https://www\.youtube\.com/watch?v=cLBatFV33lE 

Chroniques
14H54
3 min
Le Pourquoi du comment : Économie & Social
Pourquoi les risques globaux en finance ne sont pas la somme des risques individuels ?
Intervenants
  • Spécialiste du spécialiste du monde arabe et musulman, fondatrice de Terr(o)risc, agence de conseil sur les risques politico-sécuritaires.
  • Enseignant et chercheur rattaché à l'Institut Français d'Analyse Stratégique (IFAS) et associé à l'IPSE. Rédacteur en chef de la revue Orients Stratégiques.
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Production déléguée
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......