LE DIRECT
Le Golden Bridge et la Baker Beach à San Francisco, en Californie
Épisode 1 :

Aux origines du mythe

1h
À retrouver dans l'émission

Du chercheur d'or au XVIIIe siècle au salarié de la Silicon Valley, le rêve californien a pris plusieurs visages au fil des siècles. Une constante, cependant, fait toujours autant rêver : la promesse de prospérité et d'ascension sociale.

Beverly Hills, capitale hollywoodienne et repère de stars, représente dans l'imaginaire collectif un symbole de réussite et d'opulence.
Beverly Hills, capitale hollywoodienne et repère de stars, représente dans l'imaginaire collectif un symbole de réussite et d'opulence. Crédits : RBL/Bauer-Griffin - Getty

Cette émission a été diffusée pour la première fois le 2 février 2021 et est proposée en réécoute.

On attribue l’expression “American Dream” à James Truslow Adams, auteur de The Epic of America (1931). Il écrit alors, pendant la période de la Grande Dépression, que le rêve américain est : « [...] ce rêve d’une terre où la vie devrait être meilleure, plus riche et plus pleine pour tous, avec des opportunités pour chacun selon ses capacités. [...] Ce n’est pas seulement un rêve d’automobiles et de hauts salaires mais un rêve d’ordre social dans lequel chaque homme et chaque femme sera capable [...] d’être reconnu par les autres pour ce qu’ils sont, sans égard aux circonstances fortuites de la naissance ou du statut ».

Aux Etats-Unis, la Californie est certainement l'Etat qui représente le mieux l'American Dream, si bien que Marie-Pierre Ulloa, historienne et sociologue, a même parlé de "sur-rêve" pour décrire les aspirations associées au Golden State. Avec ses 40 millions d’habitants, ce dernier est aujourd’hui l’Etat le plus peuplé du pays et le plus riche. Son produit intérieur brut est de 3 000 milliards de dollars, c’est l’équivalent de la sixième économie du monde. Il abrite la première agriculture du pays mais également Netflix, Hollywood, Google et Apple, entreprises qui ont, en pleine pandémie, atteint des valorisations records.

La ruée vers l'or est un événement global qui met la Californie sur les cartes de nombreuses populations, de la France à la Chine en passant par le Mexique. - Emmanuelle Perez-Tisserant

La prospérité californienne vient de loin. Avant même l’indépendance des Etats-Unis, le territoire fait rêver les Européens. Après la ruée vers l’or, au milieu du XIXe siècle, le Golden State devient, en 1925, l’un des principaux producteurs de pétrole de la planète. Si la région a été particulièrement touchée par la grande crise économique de 1929, c’est pourtant lors de ces années de récession qu’est né son modèle de valorisation de l’innovation. Un modèle qui a permis d’alimenter, depuis la Seconde Guerre mondiale, un dynamisme économique qui a fait de la Californie la puissance économique et attractive qu’elle est aujourd’hui. Le modèle californien n'est évidemment pas parfait : aux inégalités et aux catastrophes climatiques s'ajoute depuis un an une mauvaise gestion de la pandémie. Et pourtant, c'est un modèle qui reste séduisant parce qu'il a su s'adapter aux évolutions de l'American dream.

Le secret de la réussite de la Silicon Valley tient à plusieurs critères : c'est la concomitance entre des talents qui viennent du monde entier, dans le high-tech et les industries du numérique, et un afflux de capitaux très important. Il y a également une relation fusionnelle entre l'université de Stanford et les entreprises de la Californie. C'est même de cette rencontre que vient la notion de Silicon Valley. - Marie-Pierre Ulloa

Qu’est-ce qui, au-delà de la douceur du climat, fait de la Californie cette terre promise dont la force du mythe résiste à toute contingence ? Et comment celui-ci s’est-il construit et renouvelé ? Pour en parler, nous avons fait appel à Emmanuelle Perez-Tisserant, historienne, maîtresse de conférences à l’université Toulouse Jean Jaurès et à Marie-Pierre Ulloa, historienne et sociologue, docteure de l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales et enseignante à Stanford University.

L'élection de Joe Biden et de Kamala Harris, qui vient de San Francisco, ainsi que les nominations de Janet Yellen, Secrétaire au Trésor, et de Jennifer Granhholm, Ministre de l'Energie, qui viennent de Californie également, donnent l'image d'un renouveau politique. Le rêve californien est enrayé, mais il existe toujours. - Marie-Pierre Ulloa

Références sonores

  • Zorro (série télévisée de Charles Lamont, 1957, production Walt Disney) : saison 1 épisode 31, avec Guy Williams
  • Lecture de L'Or de Blaise Cendrars par Jean Servais (20 mai 1954, source RTF)
  • Extrait du film There Will Be Blood (2007) de Paul Thomas Anderson
  • Extrait de la série télévisée Silicon Valley, de Mike Judge
  • Interview de Philippe Guillaud par Christine Ockrent dans « Affaires étrangères » (source : France Culture)

Références musicales

  • « California Dreamin' » - Bobby Womack (1969)
  • « Bateaux-Mouches » - Eddy de Pretto (2021)
Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......