LE DIRECT
Le Golden Bridge et la Baker Beach à San Francisco, en Californie
Épisode 3 :

L'industrie culturelle à la conquête du monde

59 min
À retrouver dans l'émission

Du western hollywoodien aux clips de rap sur MTV, la diffusion par l'image du rêve américain, principalement associé à la Californie, a toujours constitué un fer de lance de la diplomatie américaine. Mais quels sont les défis à relever aujourd'hui pour Hollywood ?

Depuis une dizaine d'années, la part de marché de l'industrie cinématographique américaine dans le monde représente près de 50%, un chiffre en baisse depuis la fin du XXe siècle.
Depuis une dizaine d'années, la part de marché de l'industrie cinématographique américaine dans le monde représente près de 50%, un chiffre en baisse depuis la fin du XXe siècle. Crédits : Axelle/Bauer-Griffin - Getty

Cette émission a été diffusée pour la première fois le 4 février 2021 et est proposée en réécoute.

Au cinéma, dans la musique ou à la télévision, la Californie a toujours joué un rôle à part dans la diffusion de l'American Way of Life dans le reste du monde. Au cinéma, le western est sous doute le symbole par excellence de la Californie, et même des États-Unis. De même, quoi de plus américain que la surf music, propre à la West Coast et en particulier au comté d'Orange, dont les Beach Boys et leur Surfin' USA sont les représentants les plus emblématiques ?

Le western est un récit national à portée historique, mais aussi une rêverie des Etats-Unis sur leur propre espace, sur leur propre territoire, avec l'Ouest comme horizon, toujours repoussé. C'est la fameuse frontière entre wilderness et civilization. - Antoine Gaudin

Le gouvernement fédéral, d'ailleurs, a très tôt compris l'intérêt du contrôle des industries culturelles. Dès la Première Guerre mondiale, le gouvernement américain déploie une diplomatie culturelle volontariste aux objectifs clairs : donner une image positive du pays à l’étranger et assurer l’acceptation du rôle international grandissant des États-Unis. Hollywood, et plus largement l’ensemble de la West Coast, sont au coeur de cette stratégie.

Dans le cinéma américain, il y a aussi des fenêtres de contestation, il ne faut pas donner une vision trop monolithique de ce cinéma. Par exemple, tout le cinéma contre-culturel autour de la guerre du Vietnam a remis en question l'intervention américaine, même si c'est très souvent filmé du point de vue américain. Il y a toujours un problème dans le cinéma américain, c'est la difficulté de prendre le point de vue de l'autre, de l'étranger. - Antoine Gaudin

Plus tard, à partir des années 1980, la pression de la mondialisation pousse l'industrie à s'adapter : les grands studios, ou majors, deviennent des multinationales actives sur tous les continents. L'industrie du cinéma américain semble avoir adapté avec succès son modèle de fonctionnement. Les normes de bienséance du cinéma hollywoodien, longtemps très conservatrices, ont aussi évolué : elles sont aujourd'hui plutôt progressistes.

Mais le XXIe siècle sera-t-il aussi californien ? L'hégémonie des entreprises de la Silicon Valley comme Google, Amazon ou Apple, semble le confirmer. Côté culturel, Internet et les nouvelles technologies ont bouleversé la production culturelle. Youtube a révolutionné l'industrie de la musique en démocratisant l'accès aux clips musicaux, mais le divertissement californien, qui était omniprésent sur MTV, a été dilué dans le flot des milliards de vidéos postées sur la plateforme. La production cinématographique, elle, est de plus en plus délocalisée, pour des raisons économiques notamment, et les producteurs ne se sentent plus obligés de tourner dans les studios de la côte Ouest. L'hégémonie californienne est-elle en train de s'épuiser ?

La scène musicale californienne a un poids déterminant, concernant les artistes mais aussi les supports qui permettent leur popularisation. Les acteurs traditionnels de l'industrie du disque, comme la plus grande majeure de l'industrie du disque, Universal Music Group, restent très présents, même s'ils ont changé leur manière de faire. Les nouveaux acteurs, Apple, Google, Youtube, Amazon, ont aussi mis en place des services de streaming musical. - Ludovic Tournès

La West Coast est-elle encore l’épicentre de “l’américanisation” du monde ? Pour en parler, nous avons fait appel à Antoine Gaudin, maître de conférences en Études cinématographiques et audiovisuelles à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle et Ludovic Tournès, professeur d’histoire à l’université de Genève.

Références sonores

  • Extrait de Pour une poignée de dollars, Sergio Leone (1964)
  • Extrait de La prisonnière du désert, John Ford (1956)
  • Extrait de Mank de David Fincher (2020)
  • Reportage de Charlie Sloth pour le magazine britannique RWD : interview des membres du groupe de rap Overdoz (source : RWD)
  • Extrait de La La Land, Damien Chazelle (2016)

Références musicales

  • « Misirlou » - Dick Dale & The Del Tones (1963)
  • « Lose your Head » - London Grammar (2021)
Intervenants
  • Maître de conférences en Études cinématographiques et audiovisuelles à l'Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle.
  • Professeur d’histoire internationale à l’Université de Genève
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......