LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Dans l'atelier normand du peintre Gérard Garouste
Épisode 4 :

Marché de l'art, où sont les peintres ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Il existe de nombreuses idées reçues au sujet du marché de l'art, habitées d'artistes stars et de ventes record, ou au contraire de mythes de bohème. Surtout, la peinture semble un médium dont la vitalité est peu relayée à la fois par les médias et les institutions. Panorama du paysage artistique.

Dans l'atelier normand du peintre Gérard Garouste
Dans l'atelier normand du peintre Gérard Garouste Crédits : Stephan Zaubitzer / Hans Lucas - AFP

"Il y a un marché star et la réalité de ce que vivent les artistes. Il faut encourager à aller dans les galeries, à acheter des œuvres d'art qui peuvent être très peu chères." (Sophie Cras)

Nous achevons, aujourd’hui, notre série par un débat. Cette semaine nous avons fouillé du regard les coffres de la Renaissance, les bourses, les petites pièces cachées dans le coin du tableau, et toutes ces représentations de l’économie que nous offrent la peinture. Des portraits plus ou moins fidèles, selon les époques et le statut des artistes. Ainsi l’art moderne a-t-il laissé plus d’images de paysages - que d’intérieurs d’usines ou d’ouvriers à la tâche. Né dans un tout autre contexte, l’art contemporain s’est, dès ses débuts, appuyé sur la société de consommation et ses objets, pour exercer son regard critique et inspiré - faisant de la consommation un motif artistique. Cependant, les artistes n’échappent pas eux-mêmes aux rouages qu’ils dénoncent, car intégrer le marché de l'art c’est aussi s’y exposer...

"Il y a un réseau dense de collectionneurs qui contribue à la vitalité du marché de l'art. Il y a beaucoup de petits collectionneurs : en ne parle pas d'eux mais ils sont importants pour asseoir le tissu du marché." (Nathalie Moureau)

"Des institutions françaises qui pourraient aider les artistes disent que dans le marché privé, on n'a pas besoin d'aide et qu'on peut se débrouiller seuls. En sachant en plus que la peinture est un médium déjà très peu représenté." (Thomas Lévy-Lasne)

Références sonores : 

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, Tru Thoughts, 2001 (générique)
  • Stéphane Corréard, galeriste et critique d’art, au micro de Laurent Goumarre, dans Le rendez-vous, le 11 décembre 2009 sur France Culture
  • Jaz-Z, "Picasso Baby", extrait de l'album Magna Carta... Holy Grail, 2013
  • Hervé di Rosa, artiste (archive INA)
  • Michael Jackson, "Bad", extrait de l'album Bad, 1987

A suivre

C'est la fin de notre série consacrée à l'économie en peinture. L'intégralité des épisodes de la semaine est à retrouver ici :

Demain à 14h, retrouvez Métronomique par Amary Chardeau : Arthur Cravan, boxer sa vie. Entendez-vous l'éco ? revient la semaine prochaine à 14h pour une nouvelle série consacrée à l'actualité de la pensée de Karl Marx...

Chroniques
14H55
3 min
Le Journal de l'éco
La disparation de l'œuvre
Intervenants
  • Maître de conférences en histoire de l'art contemporain à l'université Panthéon-Sorbonne (Paris 1)
  • Artiste peintre
  • Professeure de sciences économiques à l'université Paul-Valéry Montpellier
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......