LE DIRECT
Pré avec panneaux solaires et chèvres à Blons (Autriche)
Épisode 4 :

Economie du développement durable

59 min
À retrouver dans l'émission

La croissance économique est-elle compatible avec la préservation de l’environnement ? La croissance nous a permis depuis deux siècles de bénéficier de gains importants en matière de bien-être. Mais ces deux siècles ne se sont pas faits sans pression sur les hommes ni sur notre environnement.

Pré avec panneaux solaires et chèvres à Blons (Autriche)
Pré avec panneaux solaires et chèvres à Blons (Autriche) Crédits : Philippe Roy / Aurimages - AFP

"Ce n'est qu'à partir de la notion de développement durable du rapport Brundtland qu'on prend en compte la dimension écologique avec la dimension économique et sociale. Pendant longtemps, on a cru que si on cherchait la croissance à tout prix, le bien-être de la population allait arriver, donc que le progrès social ne suivrait que le progrès économique." (Muriel Cesbron)

Dernier jour de notre semaine consacrée - bac oblige - à réviser et revisiter de grandes notions d’économie et de sociologie. Cette semaine nous avons évoqué les mécanismes qui régissent l’organisation sociale des groupes et de l’activité économique. Une activité qui, depuis la révolution industrielle et l'avènement du capitalisme, a érigé en dogme, la recherche de la croissance économique. Celle-ci, particulièrement soutenue au cours des Trente Glorieuses, a été associée à la création d’emplois et à l’amélioration des conditions de vie des populations. Pourtant, la croissance ne s’est pas faite sans produire inégalités et dégâts environnementaux. Des questions plus intriquées qu’il n’y paraît, puisqu’elles pointent les limites d’un système de production et de consommation intensif. Ainsi la notion de développement durable s’est-elle  progressivement imposée comme un enjeu fondamental pour l’humanité; posant la question d’une conciliation possible entre croissance et préservation de l’environnement.

"La recherche de la croissance à tout prix dans les années 1950 fait qu'on voyait peu les limites : ce gain de bien matériel était plus fort que la destruction. On se rend compte aujourd'hui qu'on arrive à une forme de limite." (Arnaud Gantier)

Références sonores :

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, 2001 (générique)
  • Lecture d'un extrait de Jean Dorst, Avant que Nature meure, 1965, Delachaux et Niestlé
  • Roger Heim, mycologue, dans L’Heure de culture française, le 1er février 1950 sur la Radiodiffusion Télévision Française (RTF)
  • Huguette Bouchardeau, ministre de l'Environnement (1984-1986), dans Le Fil rouge, le 19 septembre 1984 sur France Inter
  • Marvin Gaye, "Mercy, Mercy Me", extrait de l'album What's Going On, 1971
  • Sicco Mansholt, président de la Commission européenne (1972-1973), lors de la première conférence mondiale des Nations Unies, baptisée "Une seule terre",  dans une archive du 28 juin 1972
  • Sandrine Feydel, documentariste, dans Terre à Terre, le 21 janvier 2015 sur France Culture
  • Eloi Laurent, économiste, dans Les Carnets de l’économie, le 14 novembre 2012 sur France Culture
  • Winston McAnuff & Fixi, "Garden of Love", extrait de l'album A New Day, 2013
Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chroniques

14H55
3 min

Les Nouvelles de l'éco

Les nouvelles de l'éco du jeudi 31 mai 2018
Intervenants
  • Professeur de science économique et sociale au lycée Rodin à Paris
  • Vidéaste sur Youtube, créateur de la chaîne Stupid Economics
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......