LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
L'Irlande, terre émeraude de leprechaun, de trèfles, d'arcs-en-ciel et de marmites d'or...
Épisode 1 :

Irlande, la grande évasion

59 min
À retrouver dans l'émission

Abondamment louée, depuis le virage libéral des années 90, pour le dynamisme de son économie, la fulgurante croissance de son PIB et la compétitivité de ses entreprises, l’Irlande a traversé une crise financière majeure en 2008, qui ne s’est pas aisément résolue, voire toujours pas.

L'Irlande, terre émeraude de leprechaun, de trèfles, d'arcs-en-ciel et de marmites d'or...
L'Irlande, terre émeraude de leprechaun, de trèfles, d'arcs-en-ciel et de marmites d'or... Crédits : Craig Easton / Robert Harding Premium / robertharding - AFP

"La crise économique de 2008 a été un véritable choc pour beaucoup d'Irlandais, surtout pour les jeunes qui ont grandi dans les années 1980 dans un pays en pleine prospérité où tout était possible, à l'opposé de leur parents qui avaient, eux déjà connu la crise économique et les politiques d'austérité des années 80." (Vanessa Boullet)

Premier jour de notre série consacrée à l’Europe après la crise et à la situation économique de ses membres. En 2008, c’est en Irlande - sur l’île de James Joyce et de Yeats - que la vague de la récession a déferlé en premier. Une bulle venue de l’autre côté de l’Atlantique, faisant éclater les espoirs qu’avaient nourris le miracle économique irlandais. Jusqu’alors le tigre celtique faisait figure d’exemple et donnait raison aux voix les plus libérales d’Europe - valorisant "la compétitivité des entreprises" et la "modération salariale". La crise a révélé les dessous du modèle irlandais : spéculation immobilière, dumping fiscal et social, des pratiques aux conséquences désastreuses sur l’économie et sur la population. Aussi, 10 ans après, quel bilan l’Irlande a-t-elle tiré de cette crise et des politiques d’austérité dont elle a été l’objet ? Et quelles interrogations suscite-t-elle vis-à-vis des institutions internationales et européennes ?

"Le modèle irlandais se doit à un double changement de contexte à la fin des années 80 : d'une part la mondialisation avec la disparition des frontières et des limites à la circulation du capital, d'autre part en Europe la construction du marché unique. La stratégie de l'Irlande d'attirer les capitaux étrangers devient alors beaucoup plus efficace." (David Cayla)

Références sonores :

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, 2001 (générique)
  • Joseph O’Connor, écrivain, extrait du documentaire "Dublin, portrait de la ville en artistes" de Maylis Besserie et Charlotte Roux, dans Villes-Mondes, le 15 février 2015 sur France Culture
  • Charles Haughey, Premier ministre d'Irlande de 1987 à 1992, dans une vidéo Youtube intitulée "We Are Living Away Beyond Our Means"
  • Bruce de Galzin, dans L'Eco du jour, le 8 novembre 2012 sur France Inter
  • Villagers, "Passing a Message", extrait de l'album Awayland, 2013
  • Alan Dukes, ministre des Finances d'Irlande de 1982 à 1986, dans Et pourtant elle tourne, le 30 mars 2009 sur France Inter 
  • Christine Lagarde, directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), dans une vidéo Euronews intitulée "Ireland's bailout, situation in Greece"
  • Inni-K, "Find Your Beat", extrait de l'album The King Has Two Horse's Ears
Chroniques
14H55
3 min
Le Journal de l'éco
Les frontières mouvantes du Royaume
Intervenants
  • Maître de conférences en langues étrangères appliquées (LEA) à l'université de Lorraine
  • économiste, chercheur au GRANEM et maître de conférences à l'université d'Angers
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......