LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Prise de décision et mimétisme
Épisode 2 :

L'irrationalité à l'origine des crises ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Et si, pour comprendre les mécanismes de nos prises de décisions, il ne faudrait pas se pencher sur l'origine de nos instincts et de nos pulsions, ce que Keynes appelle les 'esprits animaux' ? Ils pourraient être à l'origine des anomalies encore inexpliquées des mécanismes financiers.

Prise de décision et mimétisme
Prise de décision et mimétisme Crédits : Tobias Titz - Getty

“Connaître un homme aujourd'hui veut surtout dire connaître ce qu'il y a en lui d'irrationnel, ce qu'il ne contrôle pas, ce qu'il effacerait de l'image qu'il se fait de lui.” Voilà ce qu’écrivait André Malraux dans ses Antimémoires publiées en 1967. La part d’irrationnel de l’homme, longtemps niée par la théorie classique, ressurgit aujourd’hui comme une tentative d’explication des grandes crises économiques, remettant en question le dogme de l’efficience des marchés. Les émotions et leur influence sur les comportements des entrepreneurs ou des financiers, voilà ce que les économistes semblent avoir longtemps négligé. Alors, quel rôle les fameux « esprits animaux » théorisés par Keynes jouent-ils dans le déclenchement des crises financières ? 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Références sonores : 

  • Extrait de la “Théorie générale de l’emploi, de l’intérêt et de la monnaie”  de John Maynard Keynes - Livre IV, chapitre 12 : L'état de la prévision à long terme.
  • Joseph Stiglitz analyse le fonctionnement des banques too big to fail devant le Carnegie Council for Ethics in International Affairs en 2009
  • Man gave names to all the animals / Bob Dylan 
  • Robert Shiller, prix Nobel 2013, explique le phénomène de bulle spéculative au Wall Street Journal en mars 2014
  • Lecture d'un article d'Alfred Noyes paru dans le New York Times en 1909
  • The certainty of chance / The Divine Comedy
Chroniques
14H55
4 min
Le Journal de l'éco
Le très Classique prix Nobel d'économie
Intervenants
  • intervenant en économie à Sciences Po Lille
  • maître de conférence à l’université Paris Dauphine, spécialiste de finance comportementale

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......