LE DIRECT
Centrale électrique alimentée au gaz naturel
Épisode 3 :

Les atomes crochus de l’hydrogène

57 min
À retrouver dans l'émission

C'est 2 milliards d'euros qui sont alloués à l'hydrogène dans le plan de relance économique annoncé par le gouvernement. Ce faisant, l'Etat emboîte le pas à l'Europe, dont le "Green Deal" mise sur cette énergie, et à l'Allemagne, qui a avancé 9 milliards à cette industrie. Vers le tout hydrogène ?

Une voiture à hydrogène est présentée lors de la 22ème Exposition de haute-technologie de Beijing
Une voiture à hydrogène est présentée lors de la 22ème Exposition de haute-technologie de Beijing Crédits : Visual China Group - Getty

Dernier épisode de notre série consacrée à l’énergie du futur. Après avoir cherché comment réduire en même temps l’empreinte carbone de nos logements et nos factures d’électricité, après avoir envisagé le gaz naturel comme une énergie de transition, nous pénétrons dans les laboratoires où s’inventent les technologies de demain. On y rencontre un petit atome qui suscite tous les espoirs : l’hydrogène. Il agite les rêves des écologistes et des industriels, les milliards pleuvent et les premiers doutes émergent. L’hydrogène est-il un miracle ou un mirage ? 

C'est la question à laquelle nous essayons de répondre avec notre invité Christian de Pertuis, professeur d'économie à l’Université Paris-Dauphine et fondateur de la Chaire économie du climat. 

Aujourd’hui, 95% de l’hydrogène utilisé dans le monde provient des énergies fossiles et c’est à l’origine d’un peu plus de 800 millions de tonnes d’émission de CO2, c’est à dire 2,5 fois les émissions de la France. Donc aujourd’hui, l’hydrogène n’est pas un vecteur énergétique propre, c’est un co-produit ou un sous-produit des énergies fossiles. - Christian de Pertuis

Aujourd’hui, je pense que nous sommes à un point de bascule. Non pas parce que l’hydrogène est partout, mais parce que les moyens d’aller chercher l’hydrogène pour le réutiliser dans le système énergétique commencent à devenir envisageables. - Christian de Pertuis

La vertu de l’hydrogène vient du fait qu’il est une sorte d’intégrateur à l’intérieur du système énergétique. Il permet d’intégrer beaucoup plus facilement des sources d’énergies renouvelables intermittentes avec des besoins énergétiques finaux qui sont multiples : dans la mobilité, dans l’industrie, et peut-être dans le chauffage demain. - Christian de Pertuis

Références sonores

  • Lecture d'un extrait de L’économie de l’hydrogène de Jeremy Rifkin par Antoine Jourdan
  • Extrait d'un émission de l’ORTF de 1965 pourtant sur l’accident du Hindenburg survenu le 6 mai 1937, Archive Ina
  • Extrait de Pierre Etienne France sur La méthode scientifique France Culture le 20 décembre 2017
  • Extrait d'un reportage TF1 du 2 décembre 2019 sur la voiture à hydrogène
  • Extrait d'une interview de Benoit Pothier sur France Info le 20 septembre 2017
  • Extrait d'une allocution de Frans Timmermans annonçant le plan de la Commission européenne pour l'hydrogène

Références musicales

  • SOS Mother Nature / Will I AM
  • Baby let’s make it real / Eels

Chroniques

14H54
6 min

Le Journal de l'éco

Quand les bulles s'en prennent aux bulles
Intervenants
  • professeur associé d'économie et fondateur de la Chaire économie du climat (CEC) à l'université Paris-Dauphine,
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......