LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Selon certaines estimations, 180 000 emplois pourraient être détruits en 2021.

Objectif 2021 : redresser l'économie

58 min
À retrouver dans l'émission

Après 2020, l'année catastrophe qui a vu le PIB national se contracter de 9%, 2021 s'annonce comme l'année du redressement. Comment les pouvoirs publics vont-ils pouvoir relever l'économie française ?

Selon certaines estimations, 180 000 emplois pourraient être détruits en 2021.
Selon certaines estimations, 180 000 emplois pourraient être détruits en 2021. Crédits : GONZALO FUENTES - AFP

Après une année catastrophique pour l'économie, la France entame 2021 avec un produit intérieur brut (PIB) 9% inférieur à celui qu'elle avait avant le début de la crise épidémiologique. C'est la plus grande destruction de valeur depuis la Deuxième Guerre mondiale : selon la Banque de France, l'économie nationale ne retrouvera son niveau de 2019 qu'en 2022. Si on a, un temps, espéré une "reprise en V" à la sortie du confinement, force est de constater qu'elle n'a pas été aussi marquée qu'on l'avait souhaité.

Le choc qu’a connu l’économie en 2020 a été d’une ampleur extrême : aucun des moteurs habituels de la croissance n’a fonctionné de l’année. - Nadine Levratto

Selon certaines estimations, 180 000 emplois pourraient être détruits en 2021 et la Banque de France prédit que le chômage atteindra un pic de 11% pendant le premier semestre. 2021 est donc une année de défis importants : répondre à l'explosion de la pauvreté et du chômage, réindustrialiser le territoire français, équilibrer le budget et entamer la transition écologique de l'économie... autant de problématiques auxquelles devront répondre les pouvoirs publics. 

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il y a eu 30% de moins de faillites en 2020 qu’en 2019, surtout grâce aux aides accordées par l’État aux entreprises. En termes de chiffres, il faut s’attendre à ce que 2021 soit plus compliquée de 2020. - Alexandra Roulet

Il ne va pas falloir revenir trop rapidement à des réflexes de bonne gestion des finances publiques. Un retrait trop brusque de la vague d’aides d’État pourrait être extrêmement délétère pour l’activité économique. - Anne-Laure Delatte

Pour parler des défis qui attendent la France en 2021 et surtout pour envisager quelles réponses pourront être formulées, nous avons fait appel à trois économistes : Alexandra Roulet, économiste et professeure à l’INSEAD, Nadine Levratto, économiste et directrice de recherche au CNRS, ainsi qu'Anne-Laure Delatte, économiste et chercheuse associée à l’Université Paris-Dauphine.

Références sonores

  • Emmanuel Macron, le 31 décembre 2020
  • Reportage du site Brut du 1er décembre 2020
  • Jean Arthuis le 27 novembre 2020 sur France Bleu Mayenne

Références musicales

  • « J’ai fait une banqueroute » d’Oscar Thiffault
Intervenants
  • économiste et professeur à l'INSEAD
  • Économiste et directrice de recherches au CNRS
  • Économiste, chercheuse au CNRS, membre du laboratoire LEDa de l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la finance, des paradis fiscaux et de la zone euro
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......