LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
The doctor, huile sur toile, 1891
Épisode 1 :

Une histoire des professions libérales

58 min
À retrouver dans l'émission

Après avoir fait l'objet de très fortes régulations, les professions libérales sont de moins en moins encadrées. Assiste-t-on à la fin de ce statut ?

The doctor, huile sur toile, 1891
The doctor, huile sur toile, 1891 Crédits : Luke Fildes

La crise pandémique a mis sur le devant de la scène la médecine libérale. Peu équipés et en première ligne face aux malades du Covid-19, certains l’ont même payé de leur vie. Selon le dernier rapport de la Caisse autonome de retraite des médecins de France, ce sont 26 médecins de ville en activité qui sont décédés du Covid-19. En juin dernier, plus de 6 000 médecins libéraux avaient demandé une indemnisation d'arrêt de travail à la suite d'une contamination par le nouveau coronavirus.

C'est un coup de massue supplémentaire pour ces professionnels, qui vient s’ajouter à une politique de libéralisation et de déréglementation qui touche toutes professions libérales. L'année dernière, la réforme des retraites avait soulevé la colère des avocats et révélé les disparités et les fractures d’une profession tantôt roulant sur l’or, tantôt paupérisée.

La réglementation est mise en place pour protéger les consommateurs face à des professionnelles qui en savent plus qu’eux. Pour éviter qu’ils profitent de cette asymétrie d’information, il faut qu’il y ait des règles qui imposent certains comportements et qui assurent leurs compétences. - Camille Chaserant

Si ces professions touchent à des activités dont l’exercice est désintéressé, dont l’utilité publique est reconnue, le service de l’intérêt général semble parfois reléguée au second plan par des pouvoirs publics qui préfèrent miser sur la libéralisation et à la croissance économique. Pourtant, les professions libérales ont historiquement été assujetties à de très strictes régulations.

La profession libérale fait partie du paysage socio-économique français depuis le moyen-âge. - Olivier Aynaud

Avocats, notaires, huissiers, infirmiers, médecins ou kinésithérapeutes, assiste-t-on à la disparition du statut des professions libérales ? Pour mieux comprendre l'évolution de ce statut particulier et les enjeux auxquels il fait face aujourd'hui, nous avons fait appel à deux spécialistes du sujet, Olivier Aynaud, médecin dans le 15e arrondissement de Paris et auteur de Professions libérales au 21e siècle, ainsi que Camille Chaserant, économiste, maîtresse de conférences à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et directrice adjointe du centre d’économie de la Sorbonne.Référence sonores

  • Cicéron, extrait de Une vie, une œuvre, 26 février 206
  • Extrait du « Notaire » de Honoré de Balzac lu par Anne Depelchin
  • Extrait de « Madame Bovary » de Flaubert, réalisé par Laure Egoroff pour France Culture
  • Extrait du film « Un médecin de campagne » de Thomas Litli
  • Extrait du film « Commis d’office » de Hannelaure Cayre

Références musicales

  • « Philadelphia Lawyer » de Woodie Guthrie
Chroniques
14H54
5 min
Le Journal de l'éco
Bridgestone : prévenir ou guérir la désindustrialisation ?
Intervenants
  • Médecin dans le 15e arrondissement de Paris et auteur de Professions libérales au 21e siècle
  • Économiste, maîtresse de conférences à l’Université Paris-1 Panthéon-Sorbonne et directrice adjointe du centre d’économie de la Sorbonne.
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......