LE DIRECT
En 1929 et en 2008, quand elles éclatent, les crises économiques sont au départ des crises financières. Les deux crises ont entraîné de grandes réformes bancaires.
Épisode 1 :

Après 1929, le pari du New Deal

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors qu’on pourrait analyser a posteriori le New Deal de Roosevelt comme une évidence de relance keynésienne, les débats étaient en réalité vifs à l’époque entre économistes sur les actions à mener ou la nécessité de « laisser faire ».

Le New Deal de Franklin Delano Roosevelt doit juguler un taux de chômage croissant, qui atteint les 25% dans les années 1930 aux Etats-Unis.
Le New Deal de Franklin Delano Roosevelt doit juguler un taux de chômage croissant, qui atteint les 25% dans les années 1930 aux Etats-Unis. Crédits : Fotosearch - Getty

Si le rythme élevé des réformes lancées par le président américain Joe Biden et l’ampleur de son plan d’investissement ont pu rappeler le « New Deal » de Roosevelt mis en place à la suite de la crise financière et économique de 1929, il faut faire attention à ne pas interpréter rétrospectivement le New Deal des années 1930 comme une relance keynésienne, rappelle Pierre-Cyrille Hautcœur dans Le Monde.

En effet, il n’existe pas encore de consensus entre économistes sur la façon d’analyser la crise de 1929 et la dépression économique qui l’a suivie, ni les politiques de relance du New Deal. Cette crise suscite toujours autant d’intérêt en ce qui concerne son interprétation, ses causes et les politiques mises en œuvre pour en combattre les effets.

Ce qu'on commence à comprendre avec la crise des années 1930, c'est l'interdépendance généralisée des situations individuelles, qu'on appellera la macroéconomie. [...] Toute l'économie classique qui avait une tendance morale à dire « après tout, les gens font des paris, ils peuvent perdre et être sanctionnés et ça n'est pas grave » se voit complétée d'une économie plus positive qui essaie de comprendre les interdépendances et de trouver des solutions à l'échelle globale. - Pierre-Cyrille Hautcoeur

Quatre-vingt-dix ans d’analyse économique auront pourtant permis de comprendre les fondamentaux de l’économie et notamment ceux qui relèvent de la crise structurelle du capitalisme, notamment les phénomènes de surproduction, l’impact du crédit mal mesuré, et surtout les responsabilités du secteur bancaire dans son déclenchement…

La crise économique permet aux économistes keynésiens de prendre le pouvoir dans beaucoup de départements d'universités et de rendre le keynésianisme hégémonique après la Seconde Guerre mondiale, et elle permet également à la profession de devenir celle qui conseille les Présidents. – Romain Huret

Quel a été le rôle spécifique de la crise et du crash dans la dépression des années qui ont suivi ? Quelles politiques économiques ont été mises en place aux États-Unis pour contrer ces effets ? Et cette crise a-t-elle été une crise des savoirs économiques : quelles querelles d’interprétations théoriques la crise de 1929 a-t-elle suscité ? Pour en parler, nous avons fait appel à Pierre-Cyrille Hautcoeur, économiste et historien, directeur de recherches au CNRS, professeur à l’Ecole d’économie de Paris et directeur d’études à l’EHESS et Romain Huret, historien des Etats-Unis et directeur d’études à l’EHESS.

Références sonores

  • Témoignage de Ben Isaacs, d’après les “Hard Times : Histoires orales de la Grande Dépression” de  Studs Terkel tiré du feuilleton de France Culture avec Louis ' Studs ' Terkel (2019, France Culture)
  • Extrait du film "Les Raisins de la colère" de John Ford (1940)
  • Archive INA revenant en 1950 sur la crise de 1929
  • Extrait du discours du président Franklin Delano Roosevelt du 23 octobre 1933 (Youtube)
  • Lecture de la lettre ouverte de Keynes à Roosevelt du 31 décembre 1933 dans le New York Times

Références musicales

  • « Hard Times Come Again No More » - Anonymous 4 And Bruce Molsky
  • « Lost » - Jake Bugg

Chroniques

14H54
6 min

Le Journal de l'éco

Assurance chômage : après la réforme, une contre-réforme ?
Intervenants
  • Economiste et historien, directeur de recherches au CNRS, professeur à l’Ecole d’économie de Paris et directeur d’études à l’EHESS
  • Historien des Etats-Unis, directeur d'études à l'EHESS
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......