LE DIRECT
De gauche à droite, nos trois invités de cette semaine : Natacha Valla, Gaël Giraud, Jean Tirole.
Épisode 2 :

Gaël Giraud, la théologie au service de l’économie

58 min
À retrouver dans l'émission

Dans « L’économie à venir », le dernier ouvrage qu’il a co-écrit, Gaël Giraud rappelle l’urgence de revoir les fondements de l’économie telle qu’on la conçoit et qu’on l’enseigne aujourd’hui, notamment dans ce contexte de crise.

Gaël Giraud se présente comme un économiste, mais aussi comme un jésuite : son engagement dans le débat public est indissociable de sa foi.
Gaël Giraud se présente comme un économiste, mais aussi comme un jésuite : son engagement dans le débat public est indissociable de sa foi. Crédits : Pierre Gilbert (via WikiCommons)

Mathématicien, économiste, jésuite : loin de conduire à des paradoxes, ces trois visages qui composent le personnage de Gaël Giraud forment un tout cohérent, un triple prisme particulièrement efficace pour penser le monde actuel et les défis qui attendent celui « d’après ». Pour Gaël Giraud, il est en effet nécessaire decombattre une vision cloisonnée du monde : si les mathématiques et la physique permettent de renouveler la façon de modéliser les phénomènes économiques, les sociétés contemporaines ne peuvent plus être privées d’un nouvel imaginaire désirable de la transition écologique, qui fait largement défaut aujourd’hui dans notre société.

J'ai pu voir de l'intérieur comment fonctionnent les grandes banques d'investissement. Contrairement à ce qu'on croit, elles ne sont pas du tout la pointe avancée de la rationalité économique : ce sont des lieux inefficients, avec des administrations pléthoriques comme on en a partout, dans le public comme dans le privé. [...] Cela donne des grands monstres très inefficaces. Et, en plus, elles sont mal gérées : les vingt dernières années ont montré que les banques faisaient bêtises sur bêtises, elles ne doivent leur salut qu'à la protection des marchés financiers. - Gaël Giraud

Pour transmettre cet imaginaire, les humanités et la théologie sont au cœur de la « méthode Giraud » : remonter aux origines des discours et des institutions qui les porte, décortiquer la « mythologie » du capitalisme financier, pour proposer une sortie crédible de la dépendance aux énergies fossiles: autant d’étapes qui nourrissent une réflexion profonde sur la façon dont la comptabilité, la rationalité et une forme d’égoïsme en sont venus à façonner nos interactions, marchandes ou non.

Au début des années 2000, nous avions l'un des meilleurs systèmes sanitaires au monde. On aurait pu conserver tout ceci simplement par précaution mais cela supposait qu'on abandonne l'idéologie néolibérale qui dit qu'un stock de masques, c'est de l'argent qui dort et donc c'est de l'argent perdu. Cette idéologie de la maximisation du profit à flux tendus, c'est cela qui nous a tués. On fait la même chose avec notre hôpital : on est en train de tuer notre hôpital en France. - Gaël Giraud

Ennemi déclaré et éclairé d’une certaine finance qu’il a observé de près, chantre d’un « catholicisme heureux », Gaël Giraud défend avec ferveur, notamment dans son dernier livre « L’économie à venir », une économie qui prendrait enfin le chemin de la transition énergétique.

Comment expliquer la toute-puissance des normes qui font de la propriétéprivée l’alpha et l’omega de nos comportements économiques, et comment en sortir ? Pour en parler, nous avons donc fait appel à Gaël Giraud, directeur du programme justice environnementale de Georgetown University, directeur de recherche au CNRS, ancien chef économiste de l'AFD et enseignant à l'école Polytechnique.

Références sonores

Références musicales

  • "Nocturne n°2 en Si majeur" de Gabriel Fauré interprété par Samson François
  • "Everybody is a Summer Body" - M.I.L.K. et KESMAR

Pour aller plus loin

Chroniques

14H54
6 min

Le Journal de l'éco

Guerre commerciale : à l’Ouest, du nouveau ?

Bibliographie

"L'économie à venir" (Les Liens qui Libèrent, 2021)

L’économie à venirGaël Giraud et Felwine SarrLes Liens qui Libèrent, 2021

Intervenants
  • Directeur du programme justice environnementale de Georgetown University, directeur de recherche au CNRS, ancien chef économiste de l'AFD et enseignant à l'école Polytechnique
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......