LE DIRECT
Valéry Giscard d'Estaing saluant la foule le 20 mai 1974, peu de temps après l'annonce de son élection à la présidence de la République.

Giscard à la barre de l’économie

58 min
À retrouver dans l'émission

Valéry Giscard d'Estaing est mort le 2 décembre 2020 à l'âge de 94 ans. Maire, député français et européen, président de région, plusieurs fois ministre de l'Economie et Président de la République... retour sur la pensée économique d'un homme d'État passé par tous les échelons du pouvoir.

Valéry Giscard d'Estaing saluant la foule le 20 mai 1974, peu de temps après l'annonce de son élection à la présidence de la République.
Valéry Giscard d'Estaing saluant la foule le 20 mai 1974, peu de temps après l'annonce de son élection à la présidence de la République. Crédits : AFP

Valéry Giscard d'Estaing est mort le 2 décembre à l'âge de 94 ans. Technocrate à la carrière politique essentiellement tournée vers l’économie et les finances dans un premier temps, mais aussi bête politique aux dents longues, il a su gravir un à un les échelons vers la présidence de la République. 

Valéry Giscard d’Estaing était libéral politiquement et socialement. Son libéralisme économique est moins évident. - Florence Descamps

Si sa vision de l’économie est souvent taxée de libérale, cette analyse doit être fortement nuancée : aux manettes du ministère de l’Economie sous de Gaulle et sous Pompidou, il prônait un dirigisme par les chiffres, l’évaluation éclairée des politiques à mener et des prévisions conçues sur la base de modèles économiques mathématiques. Une rationalité qui s’est trouvée confrontée aux conséquences de chocs pétroliers et qui n’a pas su prouver son efficacité. Son incertitude et ses tâtonnements dans les plans de relance lui coûteront cher électoralement et pour la postérité. Au-delà de sa présidence de la République, pendant laquelle il a dû assister à la douloureuse fin des soi-disant « Trente Glorieuses », Valéry Giscard d'Estaing est surtout l’artisan d’une modernisation économique et financière qui marque l’orientation des politiques publiques encore aujourd’hui.

Valéry Giscard d’Estaing incarne la modernisation de la société issue des Trente Glorieuses. - Sabine Effosse

Valéry Giscard d’Estaing fait partie de cette génération qui va venir à la politique en voulant changer le système. - Eric Monnet

Pour revenir sur sa carrière en politique, commencée en 1955 dans le cabinet d'Edgar Faure, alors Président du Conseil des ministres, nous avons fait appel à trois spécialistes : Florence Descamps, historienne, maître de conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, Sabine Effosse, professeure en histoire contemporaine à l’université Paris Ouest Nanterre-La Défense et Eric Monnet, économiste, professeur à PSE, directeur d’études à l’EHESS.

Références sonores

  • Emission "Face à face" du 15 février 1966, archive Ina
  • Constitution du gouvernement Messmer III et problèmes énergétiques, OFRT, 1er mars 1974
  • Extrait du documentaire « 1974, une partie de campagne » de Raymond Depardon
  • Extrait d'un reportage sur le chômage du Journal télévisé du 15 décemebre 1980, archive Ina

Références musicales

  • « Aime » de France Gall, Rima Vetter et Vannick le Poulain
Intervenants
  • Historienne, maître de conférences à l’Ecole Pratique des Hautes Etudes
  • économiste, professeur à PSE et directeur d’études à l’EHESS
  • Professeure en histoire contemporaine à l’université Paris Ouest Nanterre-La Défense
L'équipe
Production
Production déléguée
Réalisation
Avec la collaboration de
À venir dans ... secondes ...par......