LE DIRECT
Avec près de 31 millions de touristes par an, la région PACA demeure la première destination touristique des Français, devant les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.

PACA : à la recherche d'un vent nouveau

58 min
À retrouver dans l'émission

Longtemps emblématique du « Sud » la région Provence-Alpes-Côte-D’azur est aujourd’hui dépassée par le dynamisme toulousain ou aquitain du fait d’un certain nombre de freins ou de blocages structurels, comme l’hypertrophie du tourisme et la cherté du littoral.

Avec près de 31 millions de touristes par an, la région PACA demeure la première destination touristique des Français, devant les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon.
Avec près de 31 millions de touristes par an, la région PACA demeure la première destination touristique des Français, devant les régions Rhône-Alpes et Languedoc-Roussillon. Crédits : Avalon - Getty

Couvrant une superficie de la taille de la Belgique, la Région Provence-Alpes-Côte-D’azur (PACA) compte 5 millions d’habitants, soit 7,5% de la population française. Elle appartient à l’arc dynamique de la France autonome échappant à l’attractivité directe de Paris. Ses places et son climat l’ont rendue longtemps emblématique du « Sud », mais elle est aujourd’hui dépassée par le dynamisme toulousain ou aquitain.

Nous sommes passés depuis les années 1960 d'un appareil productif traditionnel à un appareil productif fondé surtout sur les sciences et les nouvelles technologies, dont la sociologie est complètement différente de l'ancien, qui était essentiellement composé d'ouvriers qualifiés, alors qu'aujourd'hui ce sont principalement des ingénieurs et des techniciens. - Jacques Garnier

La région PACA a longtemps vécu sur une logique rentière largement fondée sur l’héliotropisme, ce qui lui a permis de capter transferts financiers, flux touristiques et apports migratoires. La crise sanitaire a cependant souligné l’importance pour la région de se confronter à un enjeu stratégique d’avenir : initier un nouveau modèle de croissance plus juste, équilibré, solidaire et durable. Car les inégalités économiques sont criantes dans certaines villes, et sa dénomination de PACA reflète son organisation ternaire qui juxtapose, plus qu’elle n’associe, trois espaces bien différenciés : la Provence à l’ouest et au centre, les Alpes au nord et nord-est et enfin la Côte d’Azur au sud-est.

L'économie que nous décrivons est profondément inégalitaire : si on reprend la chanson de Nino Ferrer, ce n'est pas à la Louisiane qu'il faut comparer la région, c'est à la Californie. On a une combinaison d'une économie de villégiature et d'une économie créative, mais qui est profondément inégalitaire : c'est toujours une économie de niche, sous-tendue par une sorte de dynamique des prix du foncier qui sont le compost de cette société. - Michel Peraldi

La rapidité avec laquelle la périurbanisation s'est opérée a pris de court les autorités publiques donc il y a eu un déficit de transports en commun. Aujourd'hui, on peut espérer que la métropole d'Aix-Marseille soit un périmètre suffisamment large pour pouvoir organiser ses transports à la dimension qui permet à la fois d'intégrer ses zones d'activité, ses zones de loisirs et ses zones d'habitat. - Frédéric Rychen

Comment dynamiser une région qui bénéficie d’un système économique, certes suffisant pour le moment, mais dont la crise sanitaire a montré les limites ? Véritable cas d’école de la mise en place des technopoles, pôles de compétitivité et autres clusters, quel bilan tirer de ces exercices de compétitivité territoriale ? Doit-on espérer pour la région PACA une meilleure insertion dans l’économie internationale ? Pour en parler, nous avons fait appel à Michel Peraldi, sociologue et directeur de recherche au CNRS, Jacques Garnier, économiste et ancien maître de conférences à l'Université de la Méditerranée et au CNRS et Frédéric Rychen, économiste et maître de conférence à la faculté d'économie et de gestion (FEG) d’Aix-Marseille.

Références sonores

Références musicales

  • « Le Sud (Live) » - Feu! Chatterton

Pour aller plus loin

Intervenants
  • Sociologue et anthropologue, directeur de recherche à l'EHESS
  • Economiste et ancien maître de conférences à l'Université de la Méditerranée et au CNRS
  • Economiste et maître de conférence à la faculté d'économie et de gestion (FEG) d’Aix-Marseille
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......