LE DIRECT
 Le bassin minier du Nord-Pas-De-Calais compte environ 340 terrils, dont ceux de Loos-en-Gohelle qui sont les plus hauts d'Europe.

Hauts-de-France : l’industrie en attente de révolution

58 min
À retrouver dans l'émission

Pôle majeur de peuplement, rassemblant des villes nombreuses, les Hauts-de-France sont une région industrielle et agricole puissante. Cependant, l'outil industriel de la région et son système productif ont hérité de carences en termes de recherche et développement.

 Le bassin minier du Nord-Pas-De-Calais compte environ 340 terrils, dont ceux de Loos-en-Gohelle qui sont les plus hauts d'Europe.
Le bassin minier du Nord-Pas-De-Calais compte environ 340 terrils, dont ceux de Loos-en-Gohelle qui sont les plus hauts d'Europe. Crédits : Yann TIERNY - Getty

Englobant les espaces de haute densité du Nord de la France et trait d’union entre l’Île-de-France au sud et l’Europe nord-atlantique et rhénane au nord, les Hauts-de-France s’étendent sur une superficie équivalente à la Belgique voisine ou à la région Provence-Alpes-Côte-D’azur. La région est frontalière avec la Belgique et le Royaume-Uni, et c’est la deuxième région la plus peuplée de France métropolitaine, derrière l’Ile-de-France. 

Ces villes étaient très spécialisées dans le textile et la mécanique, qui sont des secteurs qui ont beaucoup souffert et qui n'ont pas été compensés par d'autres types d'industries. Il faut souligner, dans le cas de Lille, la volonté de développer la culture et de la mettre à portée des populations les plus pauvres. - Florence Hachez-Leroy

La désindustrialisation a laissé de nombreuses séquelles humaines, mais également des sols très pollués et des problèmes de santé très importants dans les populations. La situation est assez catastrophique d'un point de vue environnemental. - Béatrice Mariolle

Ils sont un espace de transit, mais également un carrefour primordial au cœur du triangle Paris-Bruxelles-Londres. Cependant, l’outil industriel est le plus souvent hérité et le système productif reste caractérisé par des carences en termes de recherche et développement. Plus important encore, le PIB par habitant est le plus faible de France et pose la question du traitement d’inégalités sociales et territoriales profondes. 

Les grands patrons lillois et les édiles locaux, socialistes en particulier, ont constitué dès la fin des années 1990 des politiques publiques qui ont visé à redonner une visibilité nationale et internationale à l'agglomération, notamment en reconvertissant le patrimoine industriel vers la culture. Si cela a comblé une partie du manque d'activités de services à valeur ajoutée et d'emploi de cadres, cela n'a pas permis à Lille de rattraper les autres aires urbaines. - Cécile Vignal

Peut-on croire en une “mondialisation par le bas” pour la région Hauts-de-France ? Tirer profit d’un passé industriel fort suffira-t-il à relancer une économie en panne ? Comment réduire les inégalités fortes sur un territoire densément peuplé ?

Pour en parler, nous avons fait appel à Béatrice Mariolle, urbaniste et architecte, professeure à l'école d'architecture et de paysage de Lille, Cécile Vignal, sociologue, maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Lille, membre du laboratoire CLERSE et Florence Hachez-Leroy, historienne des entreprises, des sciences et des techniques, maîtresse de conférences à l’Université d’Artois, chercheuse au Centre de recherches historiques (EHESS).

Références sonores

Références musicales

  • "La Côte d'opale" - Alain Souchon
  • "High Dive" - SHAED & Lewis Del Mar

Pour aller plus loin

Intervenants
  • Urbaniste et architecte, professeure à l'école d'architecture et de paysage de Lille
  • Historienne des entreprises, des sciences et des techniques, maîtresse de conférences à l’Université d’Artois, chercheuse au Centre de recherches historiques (EHESS)
  • Sociologue, maîtresse de conférences en sociologie à l’Université de Lille, membre du laboratoire CLERSE
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......