LE DIRECT
Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat et Gérald Darmanin, ministre des l'Action et des Comptes publics

La fonction publique aux mains du privé ?

59 min
À retrouver dans l'émission

Le nouveau projet de loi « pour la transformation de la fonction publique » présenté cette semaine, a pour objectif principal une suppression de 120 000 postes de fonctionnaires et le recours accru aux contractuels. Les contractuels sont-ils la solution aux maux de la fonction publique ?

Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat et Gérald Darmanin, ministre des l'Action et des Comptes publics
Olivier Dussopt, secrétaire d'Etat et Gérald Darmanin, ministre des l'Action et des Comptes publics Crédits : ACQUES DEMARTHON - AFP

Comme tous les vendredis, notre semaine s’achève par un débat. Aujourd’hui, nous allons examiner les lignes de fracture qui traversent la réforme de la fonction publique. L’Etat demeure à l’heure actuelle le premier patron de l’hexagone avec près d’un actif sur cinq travaillant dans la fonction publique, soit environ 5,7 millions de personnes. Pendant la campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait promis de supprimer 120 000 emplois de fonctionnaire et de « moderniser » ce statut régulièrement dénoncé. La réforme présentée mercredi par le ministre de l’Action et des Comptes publics Gérald Darmanin va dans ce sens. L’objectif : faire des économies bien sûr mais aussi améliorer l’efficacité des services de l’Etat. Les syndicats, eux, dénoncent l’emprise croissante des logiques du privé qui menaceraient l’ensemble du service public.

Musiques : 

  • Le blues du fonctionnaire / Bernard Dautant
  • Générique : Time is the enemy / Quantic

Chroniques

14H45
13 min

La bibliothèque idéale de l'éco

La firme, le marché et le droit de Ronald Coase

Bibliographie

La Documentation Française, 2017

Quel avenir pour la fonction publique ?Luc RoubanLa Documentation Française, 2017

Intervenants
À venir dans ... secondes ...par......