LE DIRECT
De gauche à droite et de bas en haut : Adam Smith, John Suart Mill, David Ricardo, Robert Malthus et Jean-Bapstiste Say
Épisode 1 :

Aux origines de la pensée Classique

59 min
À retrouver dans l'émission

Dès lors qu'on parle économie arrivent vite Adam Smith et sa main invisible, le libéralisme et l'idée fameuse du ''laisser-faire''; pour autant savons-nous vraiment ce que ces termes recouvrent ? Alors partons aux origines de la pensée Classique pour la définir et présenter clairement ses concepts.

De gauche à droite et de bas en haut : Adam Smith, John Suart Mill, David Ricardo, Robert Malthus et Jean-Bapstiste Say
De gauche à droite et de bas en haut : Adam Smith, John Suart Mill, David Ricardo, Robert Malthus et Jean-Bapstiste Say Crédits : Leemage, Ann Ronan Library, - AFP

Nous entamons aujourd’hui une nouvelle semaine et une série consacrée à la liberté en économie.

Nous nous devons de prendre quelques précautions oratoires: la liberté en économie, n’est pas nécessairement la liberté “tout court”, en tout cas pas pour tous les auteurs. Elle est une matière théorique et politique “hautement inflammable” qui mérite d’être minutieusement définie. 

Car la liberté est, à la fois, le point d’ancrage de l’un des courants de pensée majeurs - à savoir le libéralisme - tout en étant l’objet des principales controverses. C’est pourquoi, parler de liberté en économie, c’est avant tout revoir ses classiques d’Adam Smith à John Stuart Mill, en passant par Malthus, Ricardo et Jean Baptiste Say et c’est ce que nous vous proposons de faire aujourd’hui.

Pour nous éclairer sur les origines de la pensée économique classique, nous recevons aujourd’hui, Nathalie Sigot, et Jean Dellemotte.

Chez Smith, la réflexion économique se situe dans le prolongement de la réflexion philosophique. Jean Dellemotte

A partir des Classiques, ce que l'on met en avant c'est une société civile avec une possibilité de main invisible qui coordonne spontanément les intérêts; en d'autres termes le fait que les individus poursuivent leur propre intérêt permet d'aboutir à un résultat positif pour l'Intérêt général. Nathalie Sigot

Musiques:
“Freedom’s Road” de Robert Beaser
“Everybody knows” par Rufus Wainwright
Générique : "Time is the enemy" par Quantic

Chroniques

14H55
3 min

Les Nouvelles de l'éco

De l’ubérisation… Episode 3 : la justice
Intervenants
  • Professeure de sciences économiques à l'Université Panthéon-Sorbonne (Paris I)
  • Maître de conférence en économie à la Sorbonne Paris 1

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......