LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Vaches dans une ferme du Haut-Rhin

Prolétariat animal, de l’exploitation à la libération ?

59 min
À retrouver dans l'émission

L'animal est-il le prolétaire du XXIe siècle ? Emission spéciale depuis le grand amphithéâtre de la Sorbonne, dans le cadre du forum "L'année vue par les savoirs" : des dérives de l'élevage industriel au combat pour les droits animaliers, débat autour de l'exploitation et la libération des animaux.

Vaches dans une ferme du Haut-Rhin
Vaches dans une ferme du Haut-Rhin Crédits : Sébastien Bozon - AFP

"Le capitalisme industriel a mis la main sur les animaux au XIXe siècle, [et] a vraiment construit un rapport d’exploitation aux animaux en disant que ce qui comptait pour nous du point de vue de notre relations à eux, c’était le profit qu’ils pouvaient dégager." (Jocelyne Porcher) 

A l'occasion de la 6e édition du forum “L’année vue par les savoirs”, Entendez-vous l'éco ? s'installe dans le grand amphithéâtre de la Sorbonne, parlant sous la gouverne de grands philosophes, nichés dans les alcôves… Il en est un autre auquel on doit penser - même s’il ne figure pas parmi les statues - c’est Karl Marx - puisque nous utilisons aujourd’hui (ça en fera peut-être hurler certains !) le terme de “prolétariat” pour interroger la condition animale.

En effet, les animaux d’élevage, qui ont toujours travaillé, ont été - au même titre que les individus - peu à peu pris dans un système économique de production qui a modifié à la fois leur statut et notre rapport à la nature et au vivant. De ces changements socio-économiques émergent plusieurs conceptions possibles du travail et de la condition des animaux  dont nous allons parler avec nos quatre invités : Laurence Parisot, présidente d’honneur du Medef, Jocelyne Porcher, sociologue spécialiste du droit animalier, Philippe Reigné, professeur au CNAM, et Luc Abbadie, professeur à Sorbonne-Université et directeur de l'Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris.

"Aujourd’hui, presque les trois-quarts des terres agricoles (environ 70 %) sont occupés par la fonction élevage. C’est l’élevage qui est le plus grand consommateur de terre sur les continents. Si vous augmentez l’élevage, dans les mêmes conditions, on s'attend à une augmentation des gaz à effets de serre par l’agriculture de 80 %." (Luc Abbadie)

Intervenants
  • Président d'honneur du Mouvement des entreprises de France (MEDEF)
  • Sociologue et directrice de recherche à l'INRAE (Institut national de recherche pour l’agriculture, l’alimentation et l’environnement)
  • Professeur au Conservatoire national des arts et métiers (CNAM)
  • Professeur à l’Université Pierre et Marie Curie (UPMC) et directeur de l'Institut d’écologie et des sciences de l’environnement de Paris
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......