LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Passagers d'un train en Gare du Nord, à Paris, 20 octobre 2017
Épisode 4 :

Le service public comme bien commun

59 min
À retrouver dans l'émission

La conception de service public s’est progressivement élaborée depuis la fin du XVIIIème siècle. Elle correspond à l’émergence de la notion d’intérêt général, mais aussi de la représentation d’un bien commun. Le service public est-il aujourd'hui un bien commun à préserver ? On en débat...

Passagers d'un train en Gare du Nord, à Paris, 20 octobre 2017
Passagers d'un train en Gare du Nord, à Paris, 20 octobre 2017 Crédits : Jean Ayissi - AFP

Nous achevons aujourd’hui notre série consacrée à l’économie du rail. Cette semaine, nous avons raconté l’histoire du chemin de fer, fruit du progrès technique et moteur de la révolution industrielle. Une histoire lourde de conséquences économiques, à travers la circulation des personnes, des marchandises et le développement d’un service public. Depuis sa création, la SNCF occupe une place centrale dans l’imaginaire politique de la société française, notamment à travers la figure du cheminot, symbole d’un monde ouvrier et d’un militantisme en voie de disparition. Aujourd’hui, la voilà encore au cœur des réflexions collectives, autour du sens que nous donnons aux services publics, à l’Etat et à l’implication des citoyens. Comment définir aujourd’hui les missions de ce bien commun qu’est le service public ? 

C’est ce dont nous parlons en compagnie d’Agnès Verdier-Molinié, directrice de la Fondation iFRAP et auteure notamment de Soixante milliards d'économies ! publié aux éditions Albin Michel, l’économiste Benjamin Coriat, professeur d’économie à Paris 13, qui a dirigé l’ouvrage Le retour des communs aux éditions Les Liens qui libèrent, et Roland Gori, professeur émérite à l'université Aix-Marseille, à l’origine de l’"Appel des appels“ pour “résister à la destruction volontaire et systématique de tout ce qui tisse le lien social”, et auteur d’Un monde sans esprit. La fabrique des terrorismes, aux éditions Les Liens qui Libèrent. 

"La notion de chose publique appartient au peuple, pas par nature mais par délibération : c'est un choix citoyen de considérer que certaines choses comme l'éducation ou la sûreté doivent relever du bien public. On choisit de les faire échapper au marché." (Benjamin Coriat)

"L'émergence du capitalisme a produit un désenchantement du monde, une désacralisation ; en somme plus rien n'est sacré, et l'homme n'est plus qu'une marchandise." (Roland Gori)

"Le système français est centré sur l’hôpital public. Or, les cliniques privées aussi effectuent une mission de service public, plébiscitée par les Français. L'idée de mettre en place une tarification à l'activité n'était pas mauvaise." (Agnès Verdier-Molinié)

Références sonores :

  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, Tru Thoughts, 2001 (générique)
  • Extrait de Messieurs les ronds-de-cuir de Georges Courteline, 1891-1892
  • Frédéric Schoenaers, vidéo Canal U, 27 février 2009
  • Entretiens menés auprès d'usagers, Surpris par la nuit, France Culture, 13 juin 2007

[◀◀] Rembobinage... 

L'intégralité des épisodes de la semaine est à retrouver ici :

Demain à 14h, retrouvez Métronomique par Amaury Chardeau consacrée à Chicago, 1940-1960 : dans la ville électrique.

On se retrouve lundi pour une nouvelle semaine d'Entendez-vous l'éco ? où l'on racontera trois histoires de géants : Toyota, McDonald's et Amazon. Comment se sont organisés leurs modes de production ? Quels enjeux et problèmes économiques et sociaux posent ces entreprises mondiales ? Et quel pouvoir les Etats et les citoyens ont-ils face à ces géants ?

Chroniques
14H55
3 min
Le Journal de l'éco
L'eau privée des Anglais
Intervenants
  • Économiste, professeur émérite de sciences économiques à l’Université Paris XIII et membre du CA du collectif des Économistes Atterrés
  • Psychanalyste et professeur émérite de psychologie et de psychopathologie clinique à l'université Aix-Marseille
  • Essayiste, directrice de la Fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques (iFRAP)
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......