LE DIRECT
Milo Zanecchia/ Ascent Xmedia
Épisode 4 :

Le voyage contre le tourisme

57 min
À retrouver dans l'émission

L'industrie du tourisme a-t-elle tué l’esprit du voyage ? Face à la consommation touristique du monde, destructrice d’espaces et de cultures en voie de standardisation, notre invité appelle à renouer avec ce qui animait les premiers voyageurs, qui, découvrant le monde, se découvraient eux-mêmes.

Milo Zanecchia/ Ascent Xmedia
Milo Zanecchia/ Ascent Xmedia Crédits : Getty

Cette semaine, nous avons exploré l’industrie du tourisme, suivi les pas des premiers voyageurs en chemin de fer et pénétré au cœur du modèle économique d’Airbnb. Aujourd’hui, c’est le concept de voyage et les pratiques qui l’accompagnent, qui vont nous intéresser.

Le tourisme de masse a-t-il tué l’esprit du voyage ? La critique est aussi ancienne que le tourisme lui-même et elle nous renseigne sur ce désir d’un ailleurs préservé, un désir de « frotter et limer sa cervelle contre celle d'autrui » comme l’écrivait Montaigne. Mais le voyage est-il encore possible à l’heure où la planète compte chaque année près de 2 milliards de touristes ?

Archives

• Le sociologue Rodolphe Christin dans l’émission Tout un monde sur France Culture le 14 octobre 2014
• L’anthropologue Christian Bataillou dans l’émission Du Grain à moudre sur France Culture le 16 juillet 2012
• Un extrait d’un article de Michel Butor, “Le voyage et l’écriture”, publié dans la revue Romantisme en 1972
• Michel Onfray interrogé sur Europe 1 par David Abiker à propos de son "Théorie du voyage”, le 19 juillet 2011

Musiques

• Générique : Quantic, "Time is the Enemy"
• Brigitte Fontaine, "Caravane"
• Iggy Pop, "I Want to Go to the Beach"

Pour aller plus loin...

La tyrannie douce de l’air conditionné, par Thierry Paquot (le Monde Diplomatique, 2001)
• Le numéro 426 de la revue Esprit, Trop de touristes ?
• Le livre du sociologue Rodolphe Christin, Manuel de l'antitourisme, publié aux éditions Écosociété 

Caspar David Friedrich, Le Voyageur contemplant une mer de nuages
Caspar David Friedrich, Le Voyageur contemplant une mer de nuages

Gérard de Nerval, Le Relais

En voyage, on s’arrête, on descend de voiture ;
Puis entre deux maisons on passe à l’aventure,
Des chevaux, de la route et des fouets étourdi,
L’œil fatigué de voir et le corps engourdi.

Et voici tout à coup, silencieuse et verte,
Une vallée humide et de lilas couverte,
Un ruisseau qui murmure entre les peupliers,
Et la route et le bruit sont bien vite oubliés !

On se couche dans l’herbe et l’on s’écoute vivre,
De l’odeur du foin vert à loisir on s’enivre,
Et sans penser à rien on regarde les cieux…
Hélas ! une voix crie : « En voiture, messieurs ! »

— Extrait du recueil Odelettes (1853)

Bibliographie

Intervenants
  • Philosophe, professeur émérite à l'Institut d'urbanisme de Paris

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......