LE DIRECT
Selon certains chercheurs, la représentation spatiale dans Mario est proche de la dynamique de la colonisation par laquelle le joueur prend le contrôle d’un environnement perçu comme hostile
Épisode 2 :

Du Monopoly à GTA, l'idéologie derrière le jeu

58 min
À retrouver dans l'émission

Jouer, c'est accepter des règles d'un système de récompense et de sanction auquel tous les joueurs doivent adhérer pour que la partie puisse continuer. Compétition, accumulation, domination semblent être les maîtres-mots pour gagner la partie. Une logique loin d'être neutre idéologiquement...

Selon certains chercheurs, la représentation spatiale dans Mario est proche de la dynamique de la colonisation par laquelle le joueur prend le contrôle d’un environnement perçu comme hostile
Selon certains chercheurs, la représentation spatiale dans Mario est proche de la dynamique de la colonisation par laquelle le joueur prend le contrôle d’un environnement perçu comme hostile Crédits : The Asahi Shimbun - Getty

Deuxième jour de notre série consacrée à l’économie des jeux. Après avoir retracé hier l’histoire de la console et avant de pénétrer demain dans l’univers des casinos et autres tripots, nous allons sonder aujourd’hui l’idéologie véhiculée par les jeux. Si le Monopoly a été créé à l’origine pour dénoncer l’accaparement des terres et les monopoles, sa version commercialisée dans les années 30 apparaît pour beaucoup comme le symbole d’un capitalisme triomphant. Ne s’agit-il pas pour gagner de ruiner ses adversaires grâce à de savantes opérations immobilières ? Ainsi, c’est tantôt le système libéral, tantôt l’idéologie militariste contenue dans les jeux vidéo qui est pointée du doigt. 

L'anthropologue Roger Caillois estimait que l’on pouvait lire une société à travers ses jeux : voilà la mission in real life qui nous attend aujourd’hui.

On pense souvent que celui qui joue ne produit rien, ce qui est vrai, si ce n'est que lorsqu'il est dans le jeu il a un engagement et une intentionnalité qui fait qu'il y a une certaine rigueur dans le jeu, c'est l'idée de playbour, une contraction de play et labour. - Olivier Mauco

Références sonores : 

  • Publicité pour le jeu Monopoly / 1989
  • Extrait de la bande-annonce du jeu Civilization VI sorti en octobre 2016
  • Mathieu Triclot sur la liberté du joueur face au game design / Les chemins de la philosophie - Philosophie des jeux vidéo - ""A quoi tu joues ?" (19/09/2017)
  • Jean Zeid à propos de GTA / Les chemins de la philosophie - Philosophie des jeux vidéo - "De l'Antiquité à nous jours" (19/09/2017)
  • David  Dufresne à propos de son jeu-documentaire Fort McMoney / Comme on nous parle - France Inter (18/11/2013)

Musiques : 

  • Legend of Zelda / composé par Koji Kondo  interprété par l'Orchestre de Jeux Vidéo
  • Monopoly loser / Alice on the Roof
  • Générique : Time is the enemy / Quantic

Information rediffusion

Depuis le 15 mars, Radio France a activé son plan de continuité d’activité face à l'épidémie Covid-19. France Culture réorganise son antenne afin d’assurer le cœur de ses missions de service public. Cette émission a été initialement diffusée le 2 avril 2019 et est proposée à la réécoute dans ce cadre.

Intervenants
  • Docteur et enseignant en jeux vidéo à Sciences Po Paris et directeur de l'agence Game in Society
  • docteur en sociologie diplômé de l'EHESS, sociologue indépendant

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......