LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Scène de "L'Ange bleu" ("Der blaue Engel") de Josef von Sternberg (UFA, 1930), avec Emil Jannings (professeur Immanuel Rath)
Épisode 2 :

Passer l'économie, le rôle de l'université

58 min
À retrouver dans l'émission

L'économie a toujours été plurielle et donc un lieu de controverses perpétuelles. Mais assiste-t-on aujourd'hui à un recul de ce pluralisme au profit d'une domination de l'orthodoxie, notamment à l'université ? Car il importe, dans une société équilibrée, que la recherche économique soit diverse...

Scène de "L'Ange bleu" ("Der blaue Engel") de Josef von Sternberg (UFA, 1930), avec Emil Jannings (professeur Immanuel Rath)
Scène de "L'Ange bleu" ("Der blaue Engel") de Josef von Sternberg (UFA, 1930), avec Emil Jannings (professeur Immanuel Rath) Crédits : Archives du 7e Art / Photo12 - AFP

Deuxième jour de notre série consacrée aux économistes de tous bords… Hier, nous avons tenté de situer les grands courants et controverses sur l’échiquier de la pensée économique… Aujourd’hui, nous nous intéressons à son enseignement à l’université et aux querelles entre les chapelles. Si un pluralisme fécond a longtemps animé les débats des sciences économiques, on constate, depuis une vingtaine d’années, une certaine homogénéisation de la pensée. Certains dénoncent une hégémonie des théories orthodoxes - faisant la part belle au marché et à la rationalité des acteurs. Hégémonie qui aurait des conséquences sur la nomination des postes clés à l’université. De quoi susciter des inquiétudes du côté des hétérodoxes… La pluralité est-elle vraiment en danger ? Doit-elle être sacrifiée pour satisfaire aux exigences de la recherche internationale ?

Nous allons parler de l’enseignement de l’économie à l’université en compagnie de Philippe Légé, maître de conférences en économie à l'Université de Picardie, membre de l'Association Française d'Economie Politique et auteur de "Pour une nouvelle fiscalité", dans l’ouvrage, Changer d'économie aux Editions des Liens qui Libèrent, et Anne-Laure Delatte, chercheuse au CNRS, directrice adjointe du Centre d'études prospectives et d'informations internationales (CEPII) et membre du Conseil d’analyse économique, qui conseille le Premier ministre.

"Le fait que les chercheurs soient curieux de différents objets, je ne le nie pas, c’est une bonne chose. En revanche, je pense qu’il y a  des divisions, et qu’il vaut mieux en parler. Dire que les économistes parlent tous la même langue, qu’ils emploient tous le même arrière-fond théorique, ce n’est pas exact. Certains courants (keynésien, marxiste, etc.) ont de moins en moins de place dans l’académie et dans les institutions. Le point commun de ces courants qu’on peut appeler ‘hétérodoxes’ est d’avoir été progressivement évincés par toute une série de mécanismes institutionnels. Il est important de ne pas nier le rôle de l’idéologie dans les sciences sociales." (Philippe Légé)

"Je vois de la pluralité dans ce que je lis tous les jours, et j’ai horreur de parler de division : on peut être en désaccord, mais dans la division on entend idéologie ; or, si on essaye d’avoir une approche scientifique dans notre discipline, on essaye de documenter, et alors on n’a pas lieu de parler de division car on n’a pas d’idéologie en tête. C’est important d’avoir une uniformité dans la méthodologie pour qu’on puisse s e parler, comparer, réfuter ce qu’on argumente. (Anne-Laure Delatte)

Références sonores :

  • Gilles Raveaud, au micro de Hervé Gardette, dans Du grain à moudre, France Culture, 12 septembre 2013
  • Kanye West, "School Spirit", extrait de l'album The College Dropout (Universal, 2004)
  • Bernard Gazier, au micro de Joseph Confavreux, dans Contre expertise, France Culture, 28 juillet 2004
  • Ibeyi, "Transmission", extrait de l'album Ash (Wagram, 2017)
  • Quantic, "Time Is The Enemy", extrait de l'album The 5th Exotic, Tru Thoughts, 2001 (générique)
Chroniques
14H55
3 min
Le Journal de l'éco
SES en détresse
Intervenants
  • Économiste, chercheuse au CNRS, membre du laboratoire LEDa de l'université Paris-Dauphine, spécialiste de la finance, des paradis fiscaux et de la zone euro
  • Maître de conférences en économie à l'Université de Picardie, membre des Économistes atterrés
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......