LE DIRECT
La conquête spatiale reste un combat hautement géopolitique, mais a été bouleversée par les possibilités économiques qu’elle offre à des acteurs de plus en plus nombreux : c’est le new space.
Épisode 3 :

Du tourisme spatial à la colonisation céleste

58 min
À retrouver dans l'émission

SpaceX a annoncé l’envoi de ses premiers touristes dans l’espace pour fin 2021 ; comptez quelques dizaines de millions de dollars pour le trajet. Mais la colonisation de l’espace pose de nombreuses questions éthiques : pourquoi peupler l’espace ? Et à quel prix financier et humain ?

Le programme Artemis de la NASA prévoit le retour de l’homme sur la Lune en 2024, mais risque d’être décalée de quelques années pour manque de budget.
Le programme Artemis de la NASA prévoit le retour de l’homme sur la Lune en 2024, mais risque d’être décalée de quelques années pour manque de budget. Crédits : MANDEL NGAN - AFP

Chaque jour, les nouvelles spatiales s’accumulent et alimentent nos fantasmes terrestres de voyages, d’exploration de l’espace, et de découverte possible de vie extraterrestre. Ray Bradbury écrivait, dans ses Chroniques martiennes : « Faut-il vraiment que nous y allions ? (…) Ne fuyons-nous pas la vie que nous avons ici ? ». En quelques mots, il pose les fondements d’un questionnement éthique de la colonisation spatiale.

Or, la conquête spatiale s’accélère. Quarante-cinq ans après le premier survol de Mars par un engin spatial, les trois sondes lancées cet été vers la planète rouge rejoignent une cohorte d’atterrisseurs et d’orbiteurs qui ont suivi cette route depuis des décennies. La mission américaine Mars 2020 arrive aujourd’hui à destination et la sonde chinoise "Tianwen-1" est entrée dans l’orbite de Mars et devrait pouvoir se poser sur la planète rouge d’ici quelques mois.

Cela fait déjà plusieurs dizaines d’années que, pour les scientifiques, la planète Mars est un lieu très intéressant d’étude de la vie extraterrestre. Cela s'explique par le fait que Mars est la planète la plus proche de nous, en termes de localisation, certes, mais aussi d’histoire : il semble que la Terre et Mars aient eu un parcours similaire pendant une période assez longue. D’où l’hypothèse qu’il y ait peut-être eu le temps suffisant pour le développement d’une forme de vie. - Jacques Arnould

Deux scientifiques britanniques ont indiqué récemment avoir détecté de la vapeur d'eau s'échappant de l'atmosphère de Mars : c'est un nouvel indice qui pourrait accréditer la thèse selon laquelle la planète rouge aurait à une époque abrité la vie. Aujourd’hui, les Terriens s'apprêtent d'ailleurs à retourner dans l’espace : l'astronaute français Thomas Pesquet est en plein préparatifs pour son deuxième envol, en avril, vers la Station spatiale internationale (ISS), à bord d'un vaisseau de Space X. L’une des dernières grandes étapes de la conquête spatiale relève du développement exponentiel des vols privés à destination de l’espace.

La possibilité de la colonisation spatiale ne doit pas nous faire oublier la Terre. Il faut raison garder et nous avons les moyens de tenir les deux. Nous avons, je crois, l’expérience et la raison suffisantes pour nourrir l’esprit d’exploration qui permet à l’être humain d’avoir des projets, de s’imaginer différent, meilleur peut-être. Mais il faut aussi garder les pieds sur Terre, dans notre histoire et notre expérience. Aller dans l’espace ne résoudra pas d’un coup ce que l’être humain est profondément, avec ses dualités. Explorons, donc, et par cette exploration, travaillons notre être terrien. - Jacques Arnould

Cette proximité grandissante avec les corps célestes soulève de nombreux questionnements éthiques relatifs à la conquête spatiale. Au vu de nos formes d’organisation économiques, politiques, et sociales sur terre, que peut-on attendre de peuplements d’hommes dans l’espace ? Qui tirera profit de l’exploitation de l’espace ? Pour en parler, nous avons fait appel à Jacques Arnould, philosophe et historien des sciences, en charge de la réflexion éthique au sein du Centre national d’études spatiales (CNES).

Références sonores

  • Extrait du film « Passengers » de Morten Tyldum (2016, Netflix)
  • Lecture d’un extrait du roman « De la terre à la Lune » de Jules Verne, publié en 1865
  • Interview de Shu Shang, PDG De Space One (2019, CGTN)
  • Interview du milliardaire Jared Isaacman sur son vol dans l’espace (2021, AFP)
  • Extrait du film « Le Choc des mondes » de Rudolph Maté (1951)
  • Interview de Stephen Hawking sur la nécessité de colonies dans l’espace (2010, NBC)

Références musicales

  • « Balade Fantôme » - L’Impératrice
  • « Empathy » - Steph Sandor

Chroniques

14H54
5 min

Le Journal de l'éco

Semi-conducteurs : le souverainisme sur les rails du silicium ?

Bibliographie

Intervenants
  • Historien des sciences et théologien, chargé des questions éthiques au CNES.
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......