LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Croquis judiciaire réalisé le 16 décembre 2020 : vue d'ensemble de la cour du palais de justice de Paris, lors de l'audience de condamnation des complices présumés des tireurs islamistes de janvier 2015.

Bilan du procès des attentats de janvier 2015

57 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir "Esprit de justice" dresse le bilan du procès historique des attentats de janvier 2015, achevé le 16 décembre dernier, dans le contexte particulier de cette année 2020.

Croquis judiciaire réalisé le 16 décembre 2020 : vue d'ensemble de la cour du palais de justice de Paris, lors de l'audience de condamnation des complices présumés des tireurs islamistes de janvier 2015.
Croquis judiciaire réalisé le 16 décembre 2020 : vue d'ensemble de la cour du palais de justice de Paris, lors de l'audience de condamnation des complices présumés des tireurs islamistes de janvier 2015. Crédits : © Marie WILLIAMS / AFP - AFP

Le récent procès des attentats de janvier 2015, qui s’est tenu à l’automne à Paris, a été une sorte de répétition générale du prochain procès des attentats du 13 novembre 2015 qui doit se tenir à l’automne prochain. 

D’où l’importance de dresser un bilan à la fois logistique et technique, problèmes de retransmission, lourdeur des précautions sanitaires, nombre d’accusés, et juridique, rôle accordé aux parties civiles, poids du parquet, difficulté de préserver la présomption d’innocence. Et puis, un bilan aussi sur le plan symbolique, pour un procès qui prétendait être à la hauteur de l'histoire. 

Ce constat sera dressé par Maître Safya Akorri, avocate à la Cour et ancienne secrétaire de la conférence, et Virginie Sansico, historienne, rattachée au laboratoire Histoire-territoires-mémoire de l’université de Caen et au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) de l’université de Saint-Quentin-en-Yvelines.

La question du masque a était imposée par les conditions sanitaires, partout en France. Sauf que c'est particulièrement problématique dans le cadre judiciaire, notamment lorsqu'il est question de procédure orale. Dans le cas de la justice, on doit décliner son identité, on est mis en cause parfois sur la base de la reconnaissance faciale. La justice est rendue publiquement, donc les juges ne sont pas anonymes. Ça pose plein de questions de cette nature-là. Virginie Sansico

Il faut imaginer ce que ça fait d'être avocat de défense. On est au plus proche de la Cour, on est sur l'avant-scène de la salle, mais avec une masse gigantesque de robes noires, qui sont extrêmement compétentes et virulentes dans la défense qu'elles font, pour le coup dans ce procès, non pas de leurs clients, mais de la thèse qui était la leur. Maître Safya Akorri

Qu'on le veuille ou non, on fait de la politique dans ces procès-là. En même temps, on juge des accusés pour des faits très précis et là, ce n’est plus de la politique, on est dans le droit et il ne faut pas tout mélanger. De fait, dans ce genre de procès, il y a le côté symbolique et le côté purement judiciaire qui se percutent. Virginie Sansico

On commence à vivre des moments qui sont des catharsis. Il faudrait commencer à avoir une vraie réflexion sur le rôle de l'enceinte judiciaire pour cette catharsis sociale. Maître Safya Akorri

La justice, elle se construit par le haut, certes, par les lois et la politique pénale, etc. mais aussi par son histoire d'en bas, ses procès, ses difficultés et ses soubresauts. Virginie Sansico

Pour en savoir plus 

Maître Safya Akorri
Sa page sur le site de La Conférence des avocats du Barreau de Paris.
Un entretien sur le site de France Info. 

Virginie Sansico
Sa page sur le site du Centre de recherches Sociologiques sur le Droit et les Institutions Pénale.
Ses publications sur le site du journal Libération, à propos du procès des attentats de janvier 2015. 

Choix musicaux 

Morceau choisi par Maître Safya Akorri : "Et si en plus y'a personne" par Alain Souchon - Album : La Vie Théodore (2005) - Label : Virgin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Morceau choisi par Virginie Sansico : "The Guns of Brixton" par The Clash - Album : London Calling (1979) - Label : CBS - Epic Records.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Avocate à la cour et ancienne secrétaire de la conférence.
  • Historienne, rattachée au laboratoire Histoire-territoires-mémoire de l’université de Caen et au Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institutions pénales (CESDIP) de l’université de Saint-Quentin en Yvelines.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......