LE DIRECT
.

Comment apaiser le débat sur les réseaux sociaux ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Si tout le monde s’accorde aujourd’hui pour reconnaître que le débat est de plus en plus difficile sur les réseaux sociaux, le consensus se disloque quand on en recherche les causes et disparaît quand on aborde les remèdes. Comment l’apaiser sans nécessairement passer par la censure ?

.
. Crédits : © kbeis / DigitalVision Vectors - Getty

Ce thème sera débattu par Marylin Maeso, philosophe, qui a écrit Les conspirateurs du silence (Gallimard, Folio, 2019) et Romain Badouard, chercheur en sciences de la communication, qui a publié Le désenchantement de l’internet (L’Observatoire, 2017) et Les nouvelles lois du web. Censure et modération  (Seuil, collection « La République des idées », parution le 15 octobre 2020).

Ce qui a changé ces dix dernières années, c'est justement la place qu'ont pris ces réseaux sociaux et les grandes plateformes du web dans le débat public. C'est à dire qu'il y a quinze ans, on débattait sur des sites divers et variés, des blogs... Aujourd'hui, si on prend YouTube, Facebook et Twitter, ces trois grands réseaux concentrent à eux seuls la très grande majorité des échanges entre les internautes et donc le pouvoir dans le débat. Romain Badouard

Il y a une différence fondamentale entre s'emporter dans un débat télévisé, par exemple, face à quelqu'un, et insulter un écran. La différence, justement, c'est de ne pas voir l'autre, mais surtout de ne pas voir la conséquence de ses propres mots sur l'autre, et cela a un pouvoir de désinhibition qui est assez fondamental. Marylin Maeso

La détection des propos racistes, haineux, antisémites, c'est le gros enjeu, aujourd’hui. Il faut savoir comment s'y prendre pour modérer les prises de parole sur les réseaux sociaux. Historiquement, la manière la plus simple, ce sont les signalements des internautes. C'est-à-dire, si vous êtes témoin d'un discours raciste, vous le signalez. Puis, un modérateur va faire le choix de décider de laisser, cette parole, cette publication ou de la supprimer… Romain Badouard

Ce qui se passe sur les réseaux sociaux, notamment à travers la reprise de hashtag, la manière dont les polémiques sont montées en épingle, ou encore la manière dont les médias répondent aux réseaux sociaux, c'est effectivement à mon sens ce qu'on pourrait appeler une économie de la colère ou plus spécifiquement concernant les réseaux sociaux,  une économie de l'indignation. Marylin Maeso

Extraits musicaux

Chanson choisie par Marylin Maeso : " Fuck you " par Lily Allen - Album : " The fear " (2009) - Label : Parlophone UK.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chanson choisie par Romain Badouard : " Six days " par DJ Shadow - Album : " The private press " (2002) - Label : Geffen.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Pour aller plus loin

Le blog de Marylin Maeso sur Médiapart

La page de Romain Badouard 

Bibliographie

bibliography

Les nouvelles lois du Web : Modération et censureRomain BadouardSeuil (Coll. La République des idées), 2020

.

L'abécédaire d'Albert CamusMarylin MaesoEditions de l'observatoire, 2020

Intervenants
  • philosophe et essayiste
  • Maître de conférences et chercheur en sciences de l’information et de la communication à l’université Paris II Panthéon-Assas
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......