LE DIRECT
.

Dans la tête d'un pédophile

57 min
À retrouver dans l'émission

Comment comprendre les phénomènes de pédophilie ? "Esprit de justice" s'interroge ce soir autour de la question de la pédocriminalité et des mécanismes psychiques en jeu, avec la psychiatre Florence Thibaut et Yolande du Fayet de la Tour, psychothérapeute.

.
. Crédits : © Tatiana Maksimova - Getty

Les violence sexuelles commises contre des enfants nous remplissent d’effroi, plus peut-être que d’autres crimes. Peut-être parce que nous ne les comprenons-pas. Mais que peut-il bien se passer dans la tête d’un pédophile ? Est-il vrai que nombre d’entre eux sont d’anciennes victimes des mêmes actes ? S’agit-il d’une pathologie mentale, et alors que peut-on faire pour les aider ? Sont-ils curables ?

Pour y voir plus clair, Esprit de justice reçoit Florence Thibaut, professeure de psychiatrie à l’hôpital Cochin à Paris, spécialiste de ces questions qui a notamment écrit : Les abus sexuels. Des clefs indispensables pour comprendre, aider et prévenir (Odile Jacob, 2015), et Yolande du Fayet de la Tour, psychothérapeute.

Les victimes parlent depuis longtemps, c'est l'écoute qu'il faudrait libérer. Même si, on le sait, (...) c'est difficile d'en parler, je peux témoigner pour ce qui se passe dans l'enfance. À six ans, je ne savais pas ce qui m'était arrivée, j'ai réalisé presque trente-cinq ans après, en écoutant la radio – à propos de l'affaire Outreau – d'où l'importance des médias, de parler, d'avoir une parole publique, de mettre du tiers entre ce silence et nos expériences de personnes ayant été agressées. On n'en parle pas parce qu'il faut d'abord comprendre pour soi-même ce qui est arrivé : le reconnaître et mettre des mots, c'est un long travail. Il faut avoir des espèces de passerelles externes pour pouvoir le faire. Yolande du Fayet de la Tour

Quand on fait des enquêtes anonymes en population générale, environ 15 à 20% des gens – surtout des hommes – ont des fantasmes pédophiles à un moment donné ; seulement 3 à 4% avouent avoir eu des relations sexuelles avec un enfant. (...) C'est un fantasme sexuel qui existe dans la population générale et qui est probablement contenu par l'éducation, par les règles morales, par les règles de vie en société. Florence Thibaut

Être victime d'abus sexuels a des répercussions dans sa sexualité, mais surtout dans son existence. Pour moi, c'est un crime d'existence, c'est du vandalisme existentiel plus qu'un problème de sexualité. On sait qu'environ 30% (des personnes victimes, ndlr) peuvent passer du statut de victime à celui d'agresseur eux-mêmes et je pense que cela se fait au moment de la sexualité, c'est-à-dire dans la recherche d'expériences. Yolande du Fayet de la Tour

Il faut s'occuper des agresseurs et tenir les deux bouts : accompagner les victimes, leur donner les soins dont elles ont besoin, mais aussi les rassurer en s'occupant des agresseurs de manière à ce qu'ils ne récidivent pas. Ce qui est important dans la tête d'une victime, c'est l'idée que ça ne recommencera pas et qu'il n'y aura pas d'autres victimes. Florence Thibaut 

On peut résilier, on n'est pas victime toute sa vie, victime n'est pas un statut, moi je préfère dire rescapée d'une expérience existentielle. Yolande du Fayet de la Tour

Sur Florence Thibaut
Ses coordonnées (site de l'APHP)
Un entretien "Psychiatrie et délinquance sexuelle" (site de l'université de Rouen)
Son ouvrage Les abus sexuels. Des clés indispensables pour comprendre, aider et prévenir (Odile Jacob, 2015)

Sur Yolande du Fayet de la Tour
Sa page (site de la Gestalt-Thérapie)
Un entretien (site de France Info)

Choix musicaux 

Morceau choisi par Yolande du Fayet de la Tour : Nisi Dominus, R. 608 : IV. "Cum Dederit" (Psalm 126 ; Andante) par Andreas Scholl et l'Australian Brandenburg Orchestra - Album : Vivaldi Masterworks - Label : Decca Music Group Ltd. (2011)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Morceau choisi par Florence Thibaut : "Time Lapse" par Michael Nyman - Album : Film Music 1980-2001 - Label : Venture (2001)

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......