LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Les mineures disent : "moi, je vais chercher de l'argent facile, de l'argent rapide" (Bénédicte Lavaud-Legendre)

Faire face à la prostitution des mineures

58 min
À retrouver dans l'émission

La prostitution des mineures est un phénomène en progression dans notre pays. On constate une diminution progressive de la prostitution de rue au profit d’une prostitution « hébergée » qui a été remarquablement mis en scène Jean-Bernard Marlin dans Shéhérazade.

Les mineures disent : "moi, je vais chercher de l'argent facile, de l'argent rapide" (Bénédicte Lavaud-Legendre)
Les mineures disent : "moi, je vais chercher de l'argent facile, de l'argent rapide" (Bénédicte Lavaud-Legendre) Crédits : © Glowimages - Getty

Cette nouvelle forme de prostitution est plus déroutante, parce que plus diffuse et plus insaisissable ; elle est particulièrement difficile à combattre du fait de la sidération des adultes, du manque de formation des professionnels et des parents, et des dénégations des victimes elles-mêmes qui renâclent à se considérer comme telles. Celles-ci se réfugient derrière un discours managérial du « contrat », de la liberté de choix, de l’exploitation de son capital-séduction en vue d’obtenir des biens de consommation ». 

S’affirme également une prostitution 2.0 qui peut commencer à bas bruit dans le silence d’une chambre d’adolescente à l’insu des parents qui sont à côté. D’où la nécessité de consacrer une émission à ce problème qui, de l’avis de tous les professionnels, doit être mieux connu de tous. Ce que esprit de justice vous propose en compagnie de :

  • Bénédicte Lavaud-Legendre, juriste, professeures à l'université de Bordeaux, chercheuse au CNRS.
  • Hélène David, responsable de la permanence ADO-SEXO à l’association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE).

Cette prostitution qu'on peut dire 2.0 renvoie à des jeunes filles adolescentes qui vont se prostituer via un recrutement par internet, avec l'aide de jeunes garçons plus âgés qu'elles, bien souvent aussi de jeunes filles, [...] qui vont les entraîner dans des hôtels et les inciter à se prostituer dans le cadre "d'un plan" qui va durer trois, quatre, cinq jours pendant lesquels, elles vont être enfermées dans un hôtel et ne vont faire que se prostituer. Elles ont l'impression d'être traitées comme des princesses. On leur apporte à manger, des stupéfiants, de l'alcool, mais en réalité, elles sont purement et simplement séquestrées. Bénédicte Lavaud-Legendre

Elles se disent libres, mais il y a quand même un moment où, dans les couloirs des tribunaux ou au commissariat quand elles sont auditionnées, elles peuvent tout à fait reconnaître qu'elles ne sont plus du tout libres, qu'elles ont peur d'un réseau et qu'elles ne savent pas comment faire pour s'en sortir. Hélène David

Il y a un grand défi pour les institutions, pour la justice, pour l'aide sociale à l'enfance, pour la médecine. Quand on a besoin d'un rendez-vous avec un addictologue, il n'est pas question d'attendre 15 jours ! Et là, je pense qu'il y a un vrai défi dans les mesures qui sont mises en place face à ce facteur temporel. L'autre facteur qui doit être pris en considération, c'est la nécessité de coopération entre les professionnels parce que les problématiques sont considérables et sont liées à la santé, à la criminalité, aux dangers réels, à l'éducation, à la scolarité, à l'addiction, etc. Bénédicte Lavaud-Legendre

Pour aller plus loin

On ne le classe pas forcément aujourd'hui, du côté de la prostitution, au niveau juridique, mais pour des jeunes que je rencontre, c'est la porte ouverte à une première activité sexuelle. Parfois, les mineures n'ont encore eu aucune relation amoureuse et sexuelle qu'elles sont déjà en train de vivre quelque chose qui les choque elles-mêmes face à leur écran, avec des clients qui sont à l'autre bout et qui envoient aussi, bien sûr, des images. Hélène David

Il faut quand même avoir en tête qu'une forme d'éducateur que les jeunes ont souvent, ce sont les émissions de téléréalité [...] et il y en a en permanence. C'est un jeu d'acteurs hyper vulgaires où ils passent, en permanence, d'un rôle de bourreau à victime. Et dans ce jeu, l'objectif des réalisateurs, c'est justement de provoquer des bagarres, de la dispute. Et, nous, on retrouve parfois certains jeunes qui basculent complètement, qui jouent le même jeu, notamment avec le vocabulaire de ces téléréalités. Les parents nous disent : "il me parle, mais je ne le (la) reconnais pas !". Hélène David

Bande annonce du film Shéhérazade réalisé par Jean-Bernard Marlin - 2018.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

On a des propos très clairs, très évidents, des mineures concernées qui disent : "moi, j'avais besoin d'argent et donc de l'argent facile, rapide". Effectivement, c'est rapide. Évidemment, ce n'est pas facile, mais c'est rapide. Et on retrouve là, les logiques néolibérale qui traversent beaucoup notre société. On va évaluer l'action non pas en vertu d'un principe moral ou de l'intérêt général, mais en vertu de l'intérêt de la personne. [...] Les mineurs disent : "mais moi, je ne fais de mal à personne. Tout le monde est d'accord, tout le monde est consentant. J'ai négocié la passe, [...] c'est mon intérêt". On est totalement dans une logique néolibérale. Mais les dégâts sont absolument considérables, évidemment. Bénédicte Lavaud-Legendre

Extraits musicaux

Morceau choisi par Bénédicte Lavaud-Legendre

"Le monde s'est dédoublé" par Clara Ysé - Album : "Le monde s'est dédoublé" (2019) - Label : Tomboy Lab.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Morceau choisi par Hélène David

"Je reviens te chercher" reprise de Gilbert Bécaud par Anne Sila (Single - 2021) - Label : Play two.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Juriste à l'Université de Bordeaux, chargée de recherche au CNRS.
  • Responsable de la permanence ADO-SEXO à l’association Agir contre la prostitution des enfants (ACPE).
L'équipe
Production
Réalisation
Avec la collaboration de
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......