LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Papyrus du Livre des morts : le défunt en procès devant la cour d'Osiris

La justice de l'ancienne Égypte a-t-elle des choses à nous apprendre ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Ce soir, Esprit de justice vous invite à un voyage dans le temps, celui de l'Egypte ancienne, berceau de la justice en Occident.

Papyrus du Livre des morts : le défunt en procès devant la cour d'Osiris
Papyrus du Livre des morts : le défunt en procès devant la cour d'Osiris Crédits : © DEA / G. DAGLI ORTI / Contributeur - Getty

La justice remplissait un rôle éminent dans l’Égypte ancienne : non seulement en raison du fameux jugement des morts mais également dans la vie quotidienne et dans les « affaires de palais ». C’est avec cette civilisation que le symbolisme de la justice occidentale s’est mis en place (le jugement dernier, les qualités du juge, l’estrade, la balance notamment). Elle a donc beaucoup de choses à nous apprendre, et nous aussi ! 

Si l’archéologie bénéficie de la technologie moderne, les archéologues acquièrent une expertise propre qui peut être utile à la justice (comme dans certains pays où ils interviennent avant la police sur les scènes de crime). Bref, les relations entre la plus haute antiquité et la criminalistique moderne sont nombreuses comme le montrent Bénédicte Lhoyer, archéologue, enseignante à l’École du Louvre, et Francis Janot, archéologue, spécialiste de l’embaumement, expert auprès de la Cour d’appel de Nancy, qui a créé le mastère spécialisé « Criminalistique et Archéologie », auteur de Criminalistique, indices et traces en archéologie. Méthodologie d’enquête dans l’Égypte ancienne (Éditions universitaires de Lorraine, 2019).

Horemheb est le dernier roi de la XVIIIe dynastie, auteur de toute une série de réformes très importantes. On a plusieurs textes funéraires, notamment ce fameux décret qui se trouve à Karnak (complexe religieux au nord de Thèbes ndlr.), qui a été copié. [...]  Il y a tout ; on pourrait même transposer cela avec nos juges actuellement :  l'idée d'avoir quelqu'un qui a une certaine probité, l'idée que si un juge est corrompu, il va en payer le prix, l'idée d'un choix, de quelqu'un qui sait trancher les choses, qui sait observer. Bénédicte Lhoyer 

(A propos des sanctions des pilleurs de tombes dans l'Egypte ancienne) - Bernadette Menu a clarifié les sanctions. Vous commencez doucement, entre 200 et 300 coups de bâton. Après, vous pouvez être mutilé, amputé du nez, puis d'une oreille ou des deux oreilles. Effectivement, vous risquez la peine de mort pour des affaires royales. Francis Janot 

Le Levant est le point de rencontre entre l'Égypte et le monde du Proche-Orient. l'Égypte est un carrefour absolument extraordinaire. Je trouve que c'est une erreur de séparer l'Egypte du Proche-Orient. On est dans une même aire culturelle, même si, effectivement, il y a différentes expressions et différentes écritures ; il y a aussi de nombreux liens diplomatiques et commerciaux. Bénédicte Lhoyer

Il y a un parallèle entre la criminalistique et l'archéologie, ces deux disciplines étant fortement intriquées. Lorsque nous avons découvert cette tombe inviolée, il aurait été intéressant de faire rentrer une équipe de la police technique et scientifique, ou une équipe de techniciens de l'identification criminelle de la gendarmerie nationale, afin qu'ils puissent utiliser leurs techniques modernes pour mettre en évidence des indices invisibles à l'oeil nu. Francis Janot 

Pour en savoir plus 

La page de Francis Janot sur le site de la BnF

La page de Bénédicte Lhoyer sur le site du CAK (Centre Alexandre-Koyré, Histoire des sciences et des techniques)

La page de Bernadette Menu, archéologue et égyptologue (citée dans l'émission), sur le site du CHAD (Centre d'Histoire et d'Anthropologie du Droit) 

Choix musicaux 

Chanson choisie par Francis Janot : "Amerika" par Rammstein - Album : Reise, Reise (2004) - Label : Vertigo Berlin.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Chanson choisie par Bénédicte Lhoyer : "O Terra, Addio; Addio Valle Di Pianti" par Luciano Pavarotti - Album : Verdi: Aïda (1989) - Label : Decca Music Group Ltd.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
  • Docteur en égyptologie (École du Louvre, université Paul-Valéry-Montpellier-3), chargée de cours à l'École du Louvre et à l'Institut catholique de Paris.
  • Médecin et égyptologue - Professeur associé à l'Université de Nancy - Chargé de mission auprès de l’Institut français d’archéologie orientale, Le Caire
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......