LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Photographie du père de Georges Waysand.

Le père interrompu

57 min
À retrouver dans l'émission

Retracer l'histoire du père, l'homme qu'il a été et l'histoire qui l'a construite c'est ce qu'explore Georges Waysand dans son ouvrage paru en juin dernier, auquel Esprit de Justice consacre ce soir son émission.

Photographie du père de Georges Waysand.
Photographie du père de Georges Waysand. Crédits : © Archives familiales

Georges Waysand s’est lancé dans une véritable enquête qui a duré des années pour reconstituer la brève vie de son père, juif polonais, arrivé en France au début des années, fusillé en 1942 par les Allemands pour fait de résistance. Une enquête passionnante et émouvante qui permet de se retremper dans une époque, de saisir la vie quotidienne des réseaux de résistance et d’imaginer avec l’auteur une relation qui n’a pas eu lieu autrement qu’en pensée. Profession du père : fusillé (Le Bord de l’eau, 2020).

Ce père, je ne l'ai jamais connu de manière consciente. Il s'est penché sur mon berceau et c'est à peu près la seule chose que je puisse dire. Quand j'étais petit, j'entendais parler de Jean, de Maurice, je savais que c'était la même personne. Sur son passeport c'était écrit Mojsze Chaïm. Mais dans les années 1940, ce n'était pas très populaire de se promener avec un prénom comme celui-là. 

L'une des rares choses que j'ai de lui, c'est un album photo. J'ai de mon père quelques traces et, au fil des ans, à partir du moment où l'image du héros ne me suffisait pas, c'est la présence de cette absence qui a pris du poids. [...] C'était l'homme qui m'intéressait, ce n'était pas le héros. 

Je n'avais jamais imaginé qu'il puisse exister des traces écrites. On vit avec l'idée de l'extermination : on se dit qu'il n'y a rien qui reste et de temps en temps, il y a des traces ; comme on pourrait voir un dinosaure. 

Une enquête micro-historique n'est rien sans la contextualisation avec le regard qu'on porte aujourd'hui sur ces événements là, on est des témoins à posteriori. Il y a une grande naïveté de croire qu'on va reconstituer ce qu'il était. 

C'est un livre sur la solidarité populaire française : on voit ce qui se passe dans les corons et la façon dont ça a existé ; ce sont des choses que la société cherche à faire disparaître en ce moment. Chacun doit être son entrepreneur. Les notions de solidarité et d'entraide sont au second plan. C'est quelque chose qui persiste dans les milieux populaires parce que vous ne pouvez pas vivre seul là dedans. 

Pour en savoir plus 

La page de Georges Waysand sur le site de la BnF

Choix musicaux de Georges Waysand 

"String Trio : 1.Allegro" (1944) par Gideon Klein - Interprétée par Viktor Ullman

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

"La complainte du partisan" (1943) par Emmanuel d'Astier de la Vigerie - Interprétée par Anna Marly 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Bibliographie

.

Profession du père : fusilléGeorges WaysandLe Bord de l'eau, Latresne (Gironde), 2020

.

EstouchaGeorges WaysandDenoël, Paris, 1997

Intervenants
  • Ancien directeur de recherches du CNRS, est physicien et historien de la supraconductivité.
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......