LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Grande violence et criminalité : génétique et/ou société ?

Le retour de la théorie du "criminel-né"

57 min
À retrouver dans l'émission

Esprit de justice interroge ce soir la théorie du "criminel-né" pour comprendre sa persistance et les enjeux qu'elle soulève, entre génétique et faits sociaux.

Grande violence et criminalité : génétique et/ou société ?
Grande violence et criminalité : génétique et/ou société ? Crédits : © WIN-Initiative/Neleman - Coll. Stone - Getty

En 1887, Cesare Lombroso, médecin italien, publiait un livre qui fit grand bruit : L’homme criminel. Étude anthropologique et psychiatrique. Il y expliquait que le comportement criminel était le fruit de dispositions innées en s’opposant à une approche plus pénale et rétributive. Près d’un siècle et demi après, cette thèse revient en force en ayant trouvé renfort dans la génétique. Pour une école qui ne cesse de croître en notoriété, la cause du crime se trouverait dans nos gènes ! Esprit de justice propose de dresser le bilan de cette (pas si) nouvelle école de criminologie bio-sociale en compagnie d’Yves Cartuyvels, juriste et criminologue, vice-recteur à la recherche aux universités Saint-Louis à Bruxelles, et Julien Larrègue qui vient de publier "Héréditaire. L’éternel retour des théories biologiques du crime" (Seuil, 2020). 

A partir du patrimoine génétique des jumeaux, on essaye de déduire la part des facteurs génétiques et non génétiques, dans l'apparition des comportements criminels. On identifie certains gènes qui seraient associés à la violence : le gène MAO-A serait celui du guerrier et expliquerait que certaines personnes soient plus violentes que d'autres. Julien Larrègue

On ne s'est jamais intéressé à la violence génétique chez les criminels en col blanc, c'est une forme de violence sociale extrêmement importante. Est-ce qu'on s'interroge sur le patrimoine génétique de certains hommes politiques d'extrême droite, qui - en Belgique - ont récemment conseillé de laisser des réfugiés mourir en mer ? La question de la violence n'est pas interrogée. Yves Cartuyvels

Un certain nombre de criminologues bio-sociaux insistent sur le fait de soigner et aider les gens au lieu de les punir aveuglément en les mettant en prison : on a toute une rhétorique qui se veut humaniste. Julien Larrègue

Je ne comprends pas comment on peut dire que chercher à comprendre des phénomènes sociaux est une manière de les excuser. Chercher à comprendre, c'est se donner les moyens de réagir de manière juste à des phénomènes qui se produisent. Yves Cartuyvels

Pour en savoir plus 

Page wikipédia de Cesare Lombroso, médecin psychiatre italien de la fin du 19e - début du 20e siècle, connu pour être l'un des fondateurs de l'école italienne de criminologie et de la thèse du "criminel né".

La page et les travaux d'Yves Cartuyvels sur le site de l'Université Saint-Louis-Bruxelles

Les publications d'Yves Cartuyvels (site Cairn.info). 

La page et les travaux de Julien Larrègue sur le site du Laboratoire méditerranéen de sociologie (LAMES)

La critique de l'essai de Julien Larrègue (site du journal Le Monde).  

Choix musicaux

Choix de Julien Larrègue : "La mauvaise réputation" de et par Georges Brassens - Album : "Chansons pour l'auvergnat" (1956) - Label : BNF Collection.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Choix d'Yves Cartuyvels : "Toulouse" de et par Claude Nougaro - Album : "Toulouse 1965-1968" (1969) - Label : Universal Music.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Intervenants
L'équipe
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......