LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
La Friche de L'Escalette

La Friche de l’Escalette à Marseille, un lieu de secrets et d'imaginaires

28 min
À retrouver dans l'émission

Située à l’orée du Parc national des Calanques de Marseille, La Friche de l'Escalette offre à la visite un patrimoine remarquable, entre passé industriel et création contemporaine. Ruines romantiques, vues imprenables sur la mer et sols pollués.

La Friche de L'Escalette
La Friche de L'Escalette Crédits : © C.Baraja et/ou E.Touchaleaume / Archives Galerie 54 Friche de l’Escalette 2021

Reportage à la Friche de l'Escalette, une ancienne usine de traitement du plomb devenue aujourd'hui un espace d'exposition dédié à la collection de sculptures et d'architectures légères de son nouveau propriétaire Eric Touchaleaume et à la création contemporaine. Avec Mathilde Nicol, étudiante aux Beaux-Arts de Marseille, et Robin Baudet, étudiant en architecture, tous les deux guides. Et avec Christophe Monge, architecte en charge du réaménagement du lieu.

C'est un écrin que l'on gagne depuis le centre-ville au départ de la Corniche, en prenant la direction des Calanques, près de la Madrague de Montredon. Au bout d'une petite route qui serpente la côte, la Friche offre à ses visiteurs un parcours riche, entre héritage industriel et avant-garde contemporaine. Les vieilles pierres des bâtiments laissent aux visiteurs des indices sur le passé de la Friche qui abrite les vielles galeries de fours et les bassins de raffinement de minerais, actifs jusqu'en 1925.

Terres Baroques - Gérard Traquandi
Terres Baroques - Gérard Traquandi Crédits : © C.Baraja et/ou E.Touchaleaume / Archives Galerie 54 Friche de l’Escalette 2021

"L'intelligence de ce lieu, c'est d'avoir adapté le processus industriel aux reliefs et contraintes du site"

La Friche constitue aujourd'hui un témoignage lisible de l’intense activité industrielle qui colonisa le littoral sud de Marseille au XIXe siècle, entre la Madrague de Montredon et Callelongue.

L'avantage de s'implanter ici, c'est qu'on savait que le mistral allait évacuer les fumées toxiques en direction de Cassis. On ne voulait pas polluer davantage la vie des Marseillais qui subissaient déjà les nuisances d'un grand nombre d'usines en centre-ville. Robin Baudet, guide à la Friche de l'Escalette

A son arrivée à Marseille en 2003, l'architecte Christophe Monge découvre l'Escalette et son étonnante construction.

La Friche de l'Escalette
La Friche de l'Escalette Crédits : © C.Baraja et/ou E.Touchaleaume / Archives Galerie 54

Les murs sont fait en briquette, mais ils sont étranges, on devine qu'il y a eu parties effondrées, des arcades et des percées qui ont été rajoutées, des colonnes qui les traversent... On se rend compte que c'est autre chose qu'une usine, c'est un lieu qui s'est construit dans le temps, comme un palimpseste. Christophe Monge, architecte

Changement perpétuel et utopies discrètes

En 2011, l'antiquaire parisien et propriétaire de la Galerie 54, Eric Touchaleaume, rachète le site de l'Escalette pour en faire espace culturel dédié à la création contemporaine. L'enjeu est aussi de faire de la Friche un lieu incontournable de la vie culturelle de la région, ouvert toute l'année en accueillant des expositions, et hébergeant des ateliers d'artistes en résidence.

C'est un lieu de secrets et d'imaginaires qui pendant des décennies a été investi par des personnes qui voulaient en faire un lieu de tous les possibles. Il y a eu une petite épicerie, un café, un restaurant... C'est un mouvement cyclique, les lieux se remplissent et s'expurgent avec le temps. Christophe Monge, architecte

La Friche de l'Escalette dans "Hans le Marin", réalisé par François Villiers (1949)
La Friche de l'Escalette dans "Hans le Marin", réalisé par François Villiers (1949)

Située au coeur du Parc national des Calanques, la Friche est aujourd'hui sous un régime de protection patrimoniale spécifique, aussi bien pour l'urbanisme que pour la protection de la faune et de la flore.

Le site est encore pollué, même si toutes les particules lourdes ont été retirées par la Galerie pour assurer la sécurité des visites. Mais cette pollution a sauvé tous ces massifs des promoteurs ces dernières décennies. Robin Baudet, guide à la Friche de l'Escalette

La Friche de l'Escalette
La Friche de l'Escalette Crédits : © C.Baraja et/ou E.Touchaleaume / Archives Galerie 54
Robin Baudet, guide à la Friche de l'Escalette
Robin Baudet, guide à la Friche de l'Escalette Crédits : Tewfik Hakem - Radio France
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......