LE DIRECT
Sacré papa, dis moi où es-tu caché ?

Comment on fait les papas ?

57 min
À retrouver dans l'émission

Lien affectif, charge éducative, autorité : alors que le gouvernement serait sur le point de rallonger le congé paternité, Etre et savoir interroge la figure du père. Comment penser cette figure aujourd'hui, et surtout, comment se pense-t-elle?

Sacré papa, dis moi où es-tu caché ?
Sacré papa, dis moi où es-tu caché ? Crédits : Westend61 - Getty

Hier, dimanche 13 septembre, on apprenait que la neurobiologiste française Catherine Dulac venait d'être récompensée pour avoir découvert les neurones de l'instinct parental... Il s’agit d’un prix scientifique créé par des entrepreneurs de la Silicon Valley décerné donc pour avoir trouvé "où se trouve l'instinct parental dans le cerveau de la souris". Je cite là une dépêche AFP : la contribution majeure de Catherine Dulac "est d'avoir montré que mâles et femelles ont chacun en eux les circuits comportementaux des deux sexes : la différence est que leurs hormones activent l'un ou l'autre des circuits, comme un interrupteur. Parfois, c’est l’autre circuit qui s’active, conduisant par exemple une mère stressée à tuer ses petits ou, encore plus spectaculaire, un mâle à s'occuper de sa progéniture lorsqu'il devient père."

Et c’est de ces mâles dont nous parlons aujourd’hui ! Je note l’utilisation de la formule "plus spectaculaire" dans la dépêche qui en dit long sur l’image de place des pères dans l'éducation... Alors comment se voient les pères? Quelle place occupent leurs enfants dans leur vie ? Nos invités, les écrivains Alexandre Lacroix et Pierric Bailly ont réfléchi à ces questions, à travers une autobiographie épique pour l’un et pour l'autre un roman habile qui mêle aux affres du quotidien des éléments fantastiques car oui finalement, n’est-ce pas un peu étrange d’être devenu un parent à son tour ?

Avec eux, Hugo Gaspard, journaliste qui a décidé de parler des pères autrement et Jean Baptiste Labrune, auteur de Et père et maitre qui dresse un parallèle entre ses deux fonctions… Evidemment on parlera de l’amour, de l’affection, de l’autorité ainsi que de la place des pères en regard de celle des mères, un sujet que nous avions exploré début mars avec les autrices Virginie Linhart et Anne Berest… Mais on commence avec un peu d’actualité et avant de parler des pères nous allons évoquer les Journées du patrimoine.

Avec :

  • Joël Baud Grasset (au téléphone), président de la FNCAUE (Fédération Nationale des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) et de l'association "Les enfants du patrimoine" à l'origine de l'opération "Levez les yeux" dans le cadre des 37e Journées européennes du patrimoine sur le thème "Patrimoine et Education : apprendre pour la vie !"
  • Alexandre Lacroix, écrivain, directeur de la rédaction de Philosophie Magazine, enseignant à Sciences Po et co-fondateur de l'école d'écriture Les mots, il vient de publier La naissance d'un père (Allary, 2020).  
  • Pierric Bailly, romancier, auteur notamment de Les enfants des autres (P.O.L, 2019).
  • Jean-Baptiste Labrune (entretien pré-enregistré), professeur des écoles à Paris, il vient de publier Et père et maître (Flammarion, 2020).  
  • Hugo Gaspard (entretien pré-enregistré), journaliste spécialisé en parentalité, ancien rédacteur en chef du magazine Daron.

C'est tout ce vécu très concret de la paternité que j'ai voulu raconter, et comment mes enfants m'ont fait papa, Alexandre Lacroix.

C'est comme si ce sujet des enfants était le territoire des femmes et des écrivaines, l'homme doit parler du monde, écrire des romans qui font 1000 pages, comme si les enfants c'était un petit sujet, Pierric Bailly.

Le premier point commun entre la fonction de père et celle de professeur est corporel : c'est une façon de positionner son corps par rapport à l'autre, de le guider. Le deuxième lien fort c'est que quand on est "éduquant" on pose un cadre à la personne qu'on éduque, Jean-Baptiste Labrune.

Je milite pour un allongement du congé paternité parce que c'est un formidable levier d'égalité et que c'est dans les premiers jours qu'on prend les bonnes habitudes, mais aussi les mauvaises, Hugo Gaspard.

Un enfant qui ne veut pas partir à l'école parce que sa chaussette est mal mise, ça n'a l'air de rien mais c'est un peu épique, Alexandre Lacroix. J'ai résolu la banalité du quotidien que je raconte par une analogie avec le roman de chevalerie, la vie avec les enfants est une cavalcade, Alexandre Lacroix.

Il faut que les hommes s'autorisent à parler de leurs enfants avec tout ce qu'il y a de trivial dans ce quotidien familial, Pierric Bailly.

Il ne s'agit pas de présenter les papas comme des super-héros du quotidien, j'ai envie de donner des clefs, de créer des espaces de réflexions, Hugo Gaspard.

Le grand défi de l'autorité et son paradoxe, réside dans le fait que son but c'est que les enfants s'en affranchissent à terme, on est les architectes de la disparition de notre autorité, Jean-Baptiste Labrune. 

En s'arrêtant uniquement sur les détails pratiques on rate aussi une dimension de l'expérience qui est métaphysique dans la paternité, qui touche à la vie et la mort, et c'est pour cette raison que c'est épique. Faire un enfant c'est une vraie décision philosophique, et cette dimension de lumière mais aussi de ténèbres et peu présente dans les ouvrages de puériculture, Alexandre Lacroix.

C'est une vraie histoire de suspense aussi d'avoir des enfants, ça change tout le temps, on passe notre temps à regretter des périodes révolues et à affronter des situations nouvelles, Pierric Bailly.

Sur le vécu des pères il y a une sorte de non-dit, ils entrent dans les salles de naissance, ils se réveillent la nuit et donnent le biberon et pourtant il n'en parlent pas, ils ne racontent pas leur expérience, Alexandre Lacroix.

Je suis convaincu que pour être professeur des écoles, être un homme ou une femme ne change rien, Jean-Baptiste Labrune.

Etre père ça peut structurer une vie, et puis à certains moment c'est très déstabilisant, pour des questions de privations de liberté notamment, Pierric Bailly.

Retrouvez Hugo Gaspard sur Twitter.

Lien vers l'article du Monde du 08/09/20 : Congé paternité : un rapport sur les « 1 000 premiers jours de l’enfant » préconise une durée de neuf semaines.

Lien vers le site de Jean-Baptiste Labrune.

Lien vers la série de photos de Jérôme Gorin, Les papas.

Retrouvez l'article La flemme au foyer dans Libération du 05 septembre 2020.

Illustration sonore :

  • Papaoutai, Stromae (2013).
  • Maman, papa, Patachou et Georges Brassens (1952).
Intervenants
  • Directeur de la rédaction de Philosophie Magazine, professeur à Sciences-Po Paris et écrivain
  • Ecrivain
  • Professeur des écoles, chercheur associé au Media Lab du MIT
  • Journaliste spécialisé en parentalité
  • Président de la FNCAUE (Fédération Nationale des Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement) et de l'association "Les enfants du patrimoine"
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......