LE DIRECT
Les enseignants manquent-ils à l'appel ?

Le Grenelle de l'éducation permettra-t-il de recruter plus d'enseignants ?

58 min
À retrouver dans l'émission

Alors que Jean-Michel Blanquer a annoncé vendredi les mesures engagées suite au Grenelle de l'éducation sur fond de défiance des syndicats enseignants, Etre et savoir s'interroge sur l'attractivité du métier et la capacité à assurer l'enseignement partout et dans toutes les disciplines.

Les enseignants manquent-ils à l'appel ?
Les enseignants manquent-ils à l'appel ? Crédits : nurulanga - Getty

La France souffre-t-elle d’un déficit d’enseignants, la question demeure posée au lendemain du Grenelle de l’éducation à l’issue duquel Jean-Michel Blanquer a fait des annonces, nous y reviendrons, pour rendre la profession plus attractive. Elle l’est en effet, de moins en moins ou de manière contrastée comme l’atteste la baisse du nombre de candidatures aux concours. Et si le recours à des enseignants non diplômés est de plus en plus fréquent, il ne satisfait pas tout le monde et ne suffit pas à pallier les manques, particulièrement en cette année marquée par l’épidémie de Covid 19.

Cette situation a de nombreuses répercussions dans les classes, et nous souhaitions en parler, car ce sont bien des heures de cours manquées qui s’accumulent, in fine, pour les élèves, leurs parents… Il se pourrait qu’elle ait aussi des conséquences pour l’image même de l’école et de l’Education nationale. Nous en discutons ce soir avec nos invités : Alixe Rivière, co-présidente de la Fcpe93,  Laurent Frajerman, chercheur au CERLIS (Centre de recherche sur les liens sociaux) de l'Université Paris V, animateur de l'Observatoire de la vie fédérale de la FSU (Fédération Syndicale Unitaire) et professeur agrégé d’Histoire-Géographie au lycée à Paris, ainsi que Béatrice Laurent, Secrétaire nationale Unsa éducation en charge des politiques éducatives.

Une problématique ancienne

Cette question du remplacement commence à dater, rappelle Laurent Frajerman.

Le corps des enseignants remplaçants à commencé à se dégrader sous Nicolas Sarkozy et cela n’a fait que se dégrader après. Beatrice Laurent

On a un âge moyen d’entrée dans l’enseignement qui recule. Laurent Frajerman

Un travail collectif

Enseigner ne peut pas être un travail solitaire, explique Béatrice Laurent.

Au fur et à mesure des années le monde entre dans l’école et les missions éducatives s’ajoutent à celle de transmission du savoir. Beatrice Laurent

Ce qui nous chagrine c’est que tous les métiers ne sont pas revalorisés, or l’éducation c’est une grande maison, il n’y a pas que les professeurs. Beatrice Laurent

Il y a un gros turn-over car les équipes s’épuisent. Alixe Rivière

Une question de budget

Le salaire des enseignants est faible, on est derrière la plupart des pays européens, analyse Laurent Frajerman.

Durant le Grenelle c’est plus une négociation salariale qui s’est faite. Alixe Rivière

Il faut être clair, quand chaque année on diminue les moyens de l’education nationale, il y a des retombées sur le terrain. Laurent Frajerman

Accompagner les enseignants

Tous s'accordent sur le fait qu'il est urgent de mieux accompagner les enseignants.

Plus on est entouré, accompagné pour exercer un métier de l’éducation, moins c’est difficile. Beatrice Laurent.

On ne peut pas cacher la réalité aux apprentis enseignants, mais il faut suffisamment les préparer pour contrer les difficultés dès le départ. Beatrice Laurent

L’absence de dialogue

Chacun en appelle au dialogue.

Pour construire un projet pédagogique il faut être deux, et le ministère ne répond pas présent. Alixe Rivière

Il y a forcement des choses à inventer par le dialogue social, malheureusement aujourd’hui il n’existe plus. Laurent Frajerman

Un choix politique ?

Le recours aux contrats c’est un choix politique, un enseignant contractuel coûte moins cher explique Beatrice Laurent.

On voit bien qu’il y a un refus d’investissement, pour la Seine-Saint-Denis, on parle de 150 heures en moins par année. Alixe Rivière

Les départements comme la Seine-Saint-Denis sont des sortes de laboratoires à la brésilienne où l’enseignement publique est uberisé. Laurent Frajerman

Dans cette émission vous entendrez également les voix de Valérie, parent d’élève dans un collège à Paris et d'Elisabeth, enseignante contractuelle d’Histoire-Géographie au lycée (académie de Versailles).

Retrouvez la page du Grenelle de l'éducation sur le site du Ministère de l'éducation nationale de la jeunesse et des sports.

Lien vers l'article de Libération du 25/03/21 : Est-il vrai que 94% des enseignants absents sont remplacés, comme l’affirme Jean-Michel Blanquer ?

Lien vers l'article du Monde du 30/04/21 : En Seine-Saint-Denis, les enseignants non remplacés et le nouveau protocole sanitaire pèsent sur les familles.

Lien vers l'article de La Croix du 27/11/19 : Concours enseignants, où sont passés les candidats ?

Lien vers le Rapport  d'information 1014 (mai 2018) sur l’évaluation de l’action de l’État dans l’exercice de ses missions régaliennes en Seine-Saint-Denis.

Retrouvez le Cahier Parents et Enfants de La Croix.

Illustrations sonores :

  • Clou, "Jusqu’ici tout va bien"
  • Bibio, "Petals"
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......