LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Jean-Michel Blanquer

Jean-Michel Blanquer : "Une société qui va bien est une société où l'école est au centre"

59 min
À retrouver dans l'émission

Emission spéciale avec le ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports, Jean-Michel Blanquer.

Jean-Michel Blanquer
Jean-Michel Blanquer Crédits : ABDESSLAM MIRDASS / HANS LUCAS - AFP

Un grand entretien d'une heure avec Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports que pour des impératifs d'emploi du temps de dernière minute nous avons réalisé non pas à la radio mais dans le bureau du ministre. Je me suis donc rendue ce matin rue de Grenelle pour une heure d'échange. Le temps d'aborder de nombreux points même si on ne peut jamais tout dire. J'ai interrogé Jean-Ministre Blanquer sur la lutte contre les inégalités, la liberté pédagogique ou le métier d'enseignant, des questions dont Etre et savoir s'empare régulièrement, et sur lesquelles il ne s'exprime pas si souvent dans les médias.

Les leçons de la crise sanitaire

Cette épidémie nous a révélé à quel point nous aimons l'école.

L'option majeure de l'école ouverte, prise face à beaucoup d'opposition, n'était pas la plus mauvaise quand on se retourne.

Il faut distinguer ce qui relève du débat utile en matière de pédagogie, de la conflictualité.

Il y a eu trop d'instabilité depuis longtemps à l'Education nationale, or nous avons besoin de sillons longs.

Le métier d'enseignant

Je pense que le sens intrinsèque du métier d'enseignant ne disparaîtra jamais, même si ce sens peut parfois se perdre dans des circonstances adverses.

Une des façons de contribuer au bien public, c'est d'être professeur.

Le problème n'est pas toujours le manque de moyens, c'est aussi parfois la difficulté à recruter.

Une nécessaire ouverture

Une des meilleures manière d'avancer est de regarder ailleurs, un bon débat est aussi un débat qui n'est pas franco-français.

J'ai toujours été favorable aux expérimentations, au fait de regarder ce qui marche.

Je crois en l'école et en la France, et donc à l'école en France et au-delà de la France.

C'est parce que l'école est à la fois un lieu spécifique et qu'elle est ouverte, qu'elle est l'école.

Les objectifs et les enjeux

Pour moi les deux objectifs sont très clairs : élever le niveau général et lutter contre les inégalités.

La pédagogie est un art évidemment, l'objectif c'est d'éclairer le chemin, pas de le définir.

L'attention doit être tout particulièrement portée sur l'école primaire pour un bon démarrage dans la vie.

On doit avoir une diversité des excellences, il ne doit pas y avoir d'établissements rebuts.

L'école au centre

L'avenir du monde sera déterminé par la qualité de l'éducation.

Affronter les défis climatique, de santé, de société, cela demande une éducation solide comme socle de la démocratie.

Une société qui va bien est une société qui soutient son école.

Les pays qui vont le mieux dans le domaine scolaire, sont ceux qui ont réussi à créer une unité nationale autour de l'école.

Lien vers la page du Grenelle de l'Education sur le site du ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports.

Lien vers la page de la journée européenne des langues sur le site du ministère de l'Education nationale, de la jeunesse et des sports.

Retrouvez le rapport de la commission des 1000 premiers jours (septembre 2020).

Lien vers la plateforme éducative numérique Lumni.

Illustration sonore 

  • Albin de la Simone, Il pleut (Album Happy end, label Tôt ou tard).
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......