LE DIRECT
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.
Comment dépasser les frontières socio-scolaires ?
Épisode 7 :

La réussite scolaire en héritage

58 min
À retrouver dans l'émission

Histoires politiques et intimes de la "méritocratie".

Comment dépasser les frontières socio-scolaires ?
Comment dépasser les frontières socio-scolaires ? Crédits : Peter Dazeley - Getty

C’est une histoire de frontières que nous allons explorer. Le concept de frontière est important, il est à la fois mobilisé par les sociologues et utilisé par des auteurs et autrices qui racontent leurs parcours scolaire et social à la première personne…

C’est une histoire de décisions et de luttes politiques. Le sociologue et chargé de recherche au CNRS Paul Pasquali en fait le récit dans un livre important et dont le titre, très fort, Héritocratie - Les élites, les grandes écoles et les mésaventures du mérite (La Découverte, 26/08/21), interpelle.

L’héritocratie c’est un système dans lequel accéder à l’élite scolaire est si difficile qu’il faut y être préparé depuis avant sa naissance, c’est-à-dire avoir des parents déjà diplômés et déterminés à vous accompagner dans cette réussite  – nous y reviendrons avec l’auteur.

C’est donc une lecture radicale de l’histoire scolaire et de la notion de mérite qui nous est proposée, une histoire de barrières érigées pour ne pas ouvrir le recrutement des élites, une histoire de luttes politiques.

Tout aussi radical est le regard porté par Jean-Paul Delahaye, ancien numéro deux du Ministère de l’Éducation au côté de Vincent Peillon et Kaoutar Harchi, sociologue, enseignante à l’Université Paris 13 et écrivaine. Ces récits de voyages sociaux et scolaires dans les années 60-70 et 90-2000, montrent à quel point circuler entre des mondes différents mobilise une immense énergie de la part des enfants et de leurs familles. Dans ces textes, qui n’oublient pas ceux que l’école laisse en chemin, se lit aussi une critique saisissante du fonctionnement du système éducatif, de la société et de l’idée de réussite.

Le rôle de l’école

Ce qui était important c’était de montrer à quel point la question scolaire est une question sociale, et comment cette question-là fait quelque chose aux enfants qui la traversent, précise Katouar Harchi.

Il faut être conscient de ce que l’école fait des rapports sociaux de genre, de classe et de race. Katouar Harchi

L’école n’est pas restée complètement inerte, et ne porte pas toutes les responsabilités des inégalités, même si nous avons encore beaucoup à faire. Jean-Paul Delahaye

J’ai eu la chance d’avoir un passeur, un professeur qui m’a ouvert une porte. Jean-Paul Delahaye

La place des parents

Aujourd’hui les familles populaires ne pèsent pas sur les politiques publiques, explique Jean-Paul Delahaye.

L’école française doit beaucoup à l’investissement de ma propre mère. Katouar Harchi

Je n’ai pas eu peur de trahir mes parents, j’ai eu peur qu’ils découvrent que l’école nous avait trahis. Katouar Harchi

Les parents pauvres investissent énormément dans l’école. Jean-Paul Delahaye

Frontières, censure et autocensure 

Qui dit frontière dit aussi garde-frontière, douanier, or on ne se sent pas forcement autorisé à passer ces frontières, rappelle Paul Pasquali.

La frontière implique des inégalités qui font système, qui se cumulent. Paul Pasquali

Ce qui me pose problème c’est l’assignation identitaire, car c’est fermer à ces enfants les portes de l’universel. Katouar Harchi

Plutôt que de parler de discrimination positive, il faudrait que cesse la discrimination négative. Jean-Paul Delahaye

L’autocensure c’est un effet, pas une cause. Paul Pasquali

Repenser le mérite 

Si on veut repenser le mérite il faut nécessairement toucher à l’héritage, qu’il soit économique ou culturel, analyse Paul Pasquali.

On peut se demander ce que signifie le mérite quand pour être méritant, il faut avoir hérité. Paul Pasquali

Le mérite peut émanciper, mais il peut aussi reproduire. Paul Pasquali

Il faut être capable de revenir à une idée du mérite qui soit dans l’intérêt du plus grand nombre. Paul Pasquali

Un ensemble d’ascensions sociales ne fait pas un ascenseur social. Paul Pasquali

L'importance de l'Histoire

L’ouverture sociale est un enjeu plus ou moins brûlant selon les époques, mais qui revient sans cesse, rappelle Paul Pasquali.

Il faut historiciser la reproduction sociale dans les filières d’élite, et non pas la considérer comme un fait immuable. Paul Pasquali

Il faut arriver à chercher dans l’Histoire des moments qui nous éclairent. Paul Pasquali

Le fait que l’héritage culturel soit aussi résistant, cela veut bien dire qu’il y a des pouvoirs qui résistent. Paul Pasquali

Les deux questions de la mobilité sociale et de l’immigration se mêlent. Paul Pasquali

Pour en savoir plus…

Illustrations sonores

  • Les héritières, réalisé par Nolwenn Lemesle, coproduction : ARTE France, INCOGNITA (France, 2020, 80’).
  • Archive Pierre Bourdieu : extrait de l'émission France Culture "Ne quittez pas l'écoute" 26/11/1977 (Productrice Françoise Malettra).
  • Extraits de la bande originale d'À bout de Souffle de Jean-Luc Godard / Musique Martial Solal (1959) / Universal music.
Intervenants
  • sociologue, chargé de recherche au CNRS
  • Sociologue, romancière
  • Inspecteur générale de l'éducation honoraire, ancien directeur général de l'enseignement scolaire (Dgesco) de 2012 à 2014
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
ⓘ Publicité
Radio France ne vous demandera jamais de communiquer vos coordonnées bancaires.

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......