LE DIRECT
Le livre : premier outil de lutte antisexiste?

La révolution féministe de l'édition jeunesse

43 min
À retrouver dans l'émission

A l'occasion du Salon Livre Paris, Etre et savoir se penche sur ces maisons d'édition jeunesse qui luttent contre les stéréotypes et les clichés sexistes.

Le livre : premier outil de lutte antisexiste?
Le livre : premier outil de lutte antisexiste? Crédits : George Rinhart - Getty

Avec :

  • Sophie Gourion, créatrice du blog Tout à l’égo et auteure de Les filles peuvent le faire…aussi ! Les garçons peuvent le faire…aussi !, Gründ, 14/02/19.

C'est bien d'avoir des figures de femmes fortes, mais est-ce qu'on n'est pas en train de donner d'autres injonctions aux petites filles?

Le langage est porteur de valeur et de représentation, et c'est justement pour cela qu'il faut faire attention aux mots que l'on emploie.

Je voulais travailler sur les représentations, qui commencent dès la maternelle, or il est important de déconstruire les stéréotypes le plus tôt possible, Sophie Gourion.

  • Laurence Faron, fondatrice et éditrice des éditions jeunesse Talents Hauts, à l'occasion de l'inauguration de la collection pour adolescents "Les plumées".

L'objectif de la collection Les Plumées est de rééditer des auteures du "matrimoine".

J'aimerais penser que nous sommes dans une révolution féministe, mais j'ai peur que nous soyons dans une mode féministe.

La difficulté c'est que quand on déconstruit il faut commencer par dénoncer. Est-ce qu'en dénonçant un stéréotype on ne risque pas de le renforcer?, Laurence Faron.

  • Nelly Chabrol Gagne, enseignante chercheuse à l’Université Clermont Auvergne, co-responsable pédagogique du Master Création éditoriale des littératures de jeunesse et générales (CELJG) et auteure de Filles d’albums, L’atelier du poisson soluble, 2011.

La littérature jeunesse s'adresse aux enfants mais est faite exclusivement par des grandes personnes. Après c'est à l'enfant de faire sa propre lecture et sa propre histoire. Faisons confiance aux enfants qui sont capables de renverser les stéréotypes.

Il faut injecter du réel dans les albums pour enfants. Il faut des animaux mais aussi des humains, Nelly Chabrol Gagne.

On a souhaité aborder la question du genre de façon très frontale car on a besoin d'éduquer les enfants mais aussi les parents.

Je pense qu'il n 'y a que le réel qui peut changer le réel. Il faut parfois relativiser le pouvoir des livres et se concentrer sur le réel.

En édition jeunesse il ne faut pas se fier à son instinct car nous sommes tous pétris de stéréotypes, Marianne Zuzula.

Retrouvez le Salon Livre Paris, du 15 au 18 mars 2019.

Pour aller plus loin :

La leçon de choses : 

Reportage au collège Anatole France de Châteaudun (Eure-et-Loire) à l’occasion de la Semaine de la presse et des médias dans l’école du 18 au 23 mars.

Chroniques

17H50
3 min

La leçon de choses

Pas de leçon de choses cette semaine
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique

France Culture

est dans l'appli Radio France
Direct, podcasts, fictions

INSTALLER OBTENIR

Newsletter

Découvrez le meilleur de France Culture

S'abonner
À venir dans ... secondes ...par......