LE DIRECT
Raconte-moi l'école.

L'école, quelle histoire ! Scènes de la vie scolaire

59 min
À retrouver dans l'émission

Aujourd'hui Etre et savoir donne la parole aux professeurs, qui nous racontent leur quotidien en classe, entre passion et moments de doute. Ils nous rapportent leurs histoires et leur histoire, celle de leur école, et en même temps celle de Carla, Timéo, Martin, Habib...

Raconte-moi l'école.
Raconte-moi l'école. Crédits : Bruno De Hogues - Getty

Comment écrire l’école ? 

Le livre d’enseignant est-il un genre littéraire d’ailleurs ? Un genre éditorial au moins, à compter le nombre de publications qui racontent le quotidien des professeurs. Cela dénoterait-il un besoin et une urgence pour ceux qui vivent à l’école d’en parler au monde - au monde extérieur si j’ose dire ? 

Alors qu’apprend-on, que ressent-on en rentrant, grâce à ces auteurs, dans la classe et dans les relations si singulières qu’ils entretiennent avec les enfants, nos enfants, leurs élèves ? Réponse avec trois écrivains qui portent un regard impliqué et sensible sur l’enfance, la jeunesse et donc la société d’aujourd’hui : Anouk F, Alexis Postschke et Jean-Philippe Blondel.

Ainsi avec ces enseignants de l’école élémentaire, du collège et du lycée, nous rentrerons dans le "dur" du sujet éducation, nous tenterons de répondre à LA question  : comment fonctionne la transmission des savoirs – en quoi la relation humaine entre l’élève et le professeur compte pour les apprentissages ? 

Avec : 

  • Alexis Potschke, professeur de Lettres dans un collège de la banlieue parisienne et auteur de Rappeler les enfants, Seuil

On vit des choses assez fortes et il faut qu'on puisse les exprimer, sinon ça gangrène l'esprit.

Il y a toujours des laissés pour compte sur une classe de 30, que ce soit le petit sage dans son coin ou la petite terreur qu'on n'a pas envie de réveiller, parce que les effectifs sont trop élevés, Alexis Potschke.

  • Jean-Philippe Blondel, écrivain et professeur d’anglais dans un lycée de Troyes, auteur notamment de G229, Buchet Chastel, 2011.

Etre prof c'est être quitté tous les ans et faire avec.

On ne choisit pas par hasard la primaire, le collège ou le lycée.

Le problème n'est pas forcément que les réformes sont mauvaises, c'est qu'elles sont faites dans l'urgence.

Changer l'image des élèves, c'est changer l'image des profs aussi, Jean-Philippe Blondel.

Il y a une vraie violence implicite envers l'école publique en ce moment et peut-être que c'est la solution c'est d'entrer dans l'école.

Nous aussi les profs nous sommes très excités par la fête de fin d'année.

Le terme individu est très important pour moi, il faut regarder les élèves comme des individus, Anouk F.

Illustrations sonores :

  • Extrait du film La Boum de Claude Pinoteau (1980).
  • Extrait du film Les beaux gosses de Riad Sattouf (2009).
  • Chanson Les gens qui doutent, d'Anne Sylvestre.

La leçon de choses de Sophie Bober :

"Il y faudrait plus d'enfance..." - 2ème partie de l'entretien avec l'architecte et urbaniste Paul Chemetov, dont le livre Paul Chemetov - Etre architecte (Arléa) vient de paraître.

Pour aller plus loin :

Chroniques

17H50
5 min

La leçon de choses

Natacha Henry : "Cette histoire de liberté..."
Intervenants
L'équipe
Production
Avec la collaboration de
Réalisation
Chronique
À venir dans ... secondes ...par......